dimanche 23 juin 2024
AccueilCoursesMarselan, comme le bon vin

Marselan, comme le bon vin

Clairefontaine, samedi

Prix Zeturf (Prix North Jet) (Maiden)

Marselan, comme le bon vin

Plaisant lauréat dès ses débuts à La Teste, Marselan (Earnshaw) a participé dans la foulée à une épreuve de niveau Classe 2 sur ce même hippodrome. Le poulain avait pris la troisième place, dans une épreuve dominée par l’estimée Itsy Bitsy (Belardo). Aujourd’hui, le pensionnaire de Simone Brogi avait toutes les chances de décrocher une deuxième victoire au vu du lot qui se présentait à lui. Parti devant, Marselan a été suivi de près par les deux pensionnaires d’Ingrid Janackova Koplikova, Gabon (Ten Sovereigns) et Zabyak (Dabirsim). Puis, dans la ligne droite, le représentant de Chauvigny Global Equine, Frédéric Bragato, Simone Brogi et Mathieu Daguzan-Garros s’est détaché, calé le long du rail extérieur. Sur le poteau, il devance d’un peu plus d’une longueur Gabon, constant figurant et courageux jusqu’au bout. Troisième, Sacha Sunrise (Seahenge) affiche des progrès après ses débuts dans le Prix de Montaigu (Inédits).

Il sera encore mieux sur plus long

Jockey lauréat, Cristian Demuro a déclaré à Equidia : « Le poulain le fait bien. En dernier lieu, il a été pris de vitesse. C’est pour cette raison que nous sommes partis de loin aujourd’hui… » Comme le bon vin, Marselan – qui porte le nom d’un cépage – semble s’améliorer avec le temps. Simone Brogi nous a appris : « Marselan avait l’expérience pour lui et cela s’est passé comme l’on espérait. La dernière fois, le lot était bon et le poulain a sans doute été un peu tendre. De plus, il sera plus à son aise sur 1.800m ou 2.000m. Désormais, nous allons attendre un peu afin de trouver des courses sur de plus longue distance. Le cheval a déjà couru à trois reprises ce qui n’est pas négligeable à cet âge… »

Le neveu d’un gagnant de la Bahrein Gold Cup

Élevé par Frédéric Bragato, Marselan a été présenté par le haras des Granges à la vente de yearlings d’octobre d’Arqana, où il avait finalement été racheté pour 18.000 €. C’est un fils de l’étalon du haras des Granges Earnshaw (Medaglia d’Oro), à qui il a offert un premier succès en tant qu’étalon. Ce sire a deux partants avec ses  premiers 2ans et ils sont tous “dans l’argent”. La mère Dinka (Diamond Green) est une jument restée maiden. Outre Marselan, cette dernière a produit Barrua (Morandi), lauréate, à 2ans, de son maiden sur 1.400m et vainqueur ensuite à deux reprises sur les haies, ainsi que Stray Bullet (Johnny Barnes), gagnant de deux courses sur 1.600m et 1.850m, en province. La poulinière a un yearling par Taareef (Kitten’s Joy). En 2023, elle a été saillie par Paradiso (Kapgarde).

La deuxième mère, Pax Mina (Keltos), a remporté un maiden à 3ans sur les 1.400m de Dax, pour sa sixième tentative, ainsi qu’un handicap deux courses plus tard sur le mile de La Teste. Elle a notamment donné Replay (French Fifteen), vainqueur d’une Classe 2 à 3ans sur les 1.950m de Longchamp, mais aussi Green Silver (Diamond Green), lauréat pour ses débuts en fin d’année de ses 2ans sur le mile bordelais, ou encore Medal Winner (Olympic Glory), gagnant de la Bahrein Gold Cup (Gr1 local). Pax Mina est une sœur de l’étalon Kendargent (Kendor).

El Prado

Medaglia d’Oro

Cappucino Bay

Earnshaw

Machiavellian

Emily Bronte

Zafadola

MARSELAN (H2)

Green Desert

Diamond Green

Diamonaka

Dinka

Keltos

Pax Mina

Pax Bella

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires