jeudi 13 juin 2024
AccueilCoursespedigree C5

pedigree C5

Une première pour Anodin… et pour Kingsalsa !

King Gold est un fils de l’étalon du haras de la Haie Neuve Anodin (Anabaa), le sire de Bretagne ! Actuellement tête de liste par les victoires et par les gains en 2023 en France, il le sera lundi matin par les gains… Anodin a sailli près de 130 poulinières cette année. King Gold est donc son premier gagnant de Gr1 et il aura certainement une autre chance avec Neige Blanche (Anodin), lauréate de huit épreuves black types, qui vise la Breeders’ Cup en fin d’année. King Gold est issu d’une fille de Kingsalsa (Kingmambo) étalon utile qui obtient donc un premier Gr1 en tant que père de mère. 

Un neveu de la véloce Queensalsa

La mère, Miss Gandelia (Kingsalsa), est restée inédite. King Gold est le troisième produit de sa mère à avoir couru. On lui doit aussi Missalia (Prince Gibraltar) gagnante en 38 de valeur sur 1.600m. Elle a été saillie par Hot Streak (Iffraaj) en 2022. Sa 2ans Nadelia (Spanish Moon) est chez Nicolas Caullery. King Gold est issu d’une des plus vieilles souches de l’élevage du haras des Forêts, où il est né. Gandelia (Ganges), la deuxième mère, a gagné trois courses sur 1.500m, 1.800m et 2.400m. Elle a aussi couru en obstacle, sans s’imposer, mais en prenant une quatrième place dans un Prix Sagan. C’est la mère de la bonne Queensalsa (Kingsalsa), deuxième du Prix Robert Papin (Gr2), troisième du Prix d’Aumale (Gr3) et du Prix du Calvados (Gr3, à l’époque) avant de s’accidenter dans le Prix Marcel Boussac (Gr1). Gandelia a aussi donné Queen America (American Post), lauréate du Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L) et troisième du Prix du Calvados (Gr3, à l’époque). Gandelia est aussi la grand-mère de Whip and Win (Whipper), gagnant du Prix Isonomy (L), ou encore de Zuri Chop (Muhaymin), multiple placé de Listed et notamment deuxième du Prix Altipan (L).

Une première aussi pour les Wingtans

Raymonde Wingtans, l’éleveur de King Gold, nous a dit : « J’ai gagné et couru au niveau Gr3, Gr2 et là… mais c’est mon premier Gr1 en quarante ans d’élevage ! Cette famille remonte à très loin avec Nadelia (Nadjar), la troisième mère. Cette famille m’a donné beaucoup de bons chevaux La mère de Nadelia s’appelait Régalade (Noir et Or) et elle fut la première jument que j’aie achetée à l’époque. Elle appartenait à Madame Wetherill. Elle devait partir à l’abattoir car elle n’était pas droite devant. Et j’ai dit que je voulais vraiment l’acheter. Elle m’a dit oui, mais à une condition : qu’elle ne coure pas. Je l’ai donc prise pour l’élevage. C’est une famille avec beaucoup de vitesse. »

La naissance d’une vocation 

« Au départ, je n’étais pas du tout dans les chevaux. Mais chaque week-end, j’allais faire du cheval dans l’Essonne avec mon mari et des amis. Et je suis tombée amoureuse des chevaux… et plus tard des courses ! J’élève à Saint-Hymer, du côté de Pont-L’évêque. C’est le haras des Forêts que j’ai acheté en 1992. Avant nous avions une petite structure au Pin. C’était un petit haras pas très fonctionnel. Je prenais beaucoup de chevaux en pension, je travaillais beaucoup avec monsieur Lellouche à l’époque… il était important de trouver un autre endroit. Là-bas, nous sommes presque partis de rien. Il y avait énormément de travaux à faire. ​​​Je dois avoir six poulinières désormais. J’ai beaucoup diminué ces dernières années. »

L’association avec Nicolas Caullery

« Mais il y a encore de belles choses à venir avec cette famille car nous avons Didjie (Goken) qui a couru le Prix des Marettes la semaine dernière ou encore la petite sœur de King Gold, Missalia. Je les élève tous pour courir. Cela fait huit ans que je travaille avec Nicolas Caullery et ce n’est que du bonheur. On avait déjà gagné avec Golden Wood (Gold Away) à Dubaï. Il était content car pour lui, c’était sa première “Wold Cup”. Et après il a gagné un Gr3 avec King Gold et s’est placé à plusieurs reprises de courses black types. Avant King Gold, nous avions aussi eu une très bonne pouliche : Queensalsa qui s’est accidentée dans le Prix Marcel Boussac. Nous l’avons sauvée et nous en avons fait une poulinière qui nous a donné quelques bons chevaux dont Whip and Win, qui était entraînée par Robert Collet à l’époque et qui a gagné le Prix Isonomy. »

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 19”89

De 1.000m à 600m : 22”93

De 600m à 400m : 11”63

De 400m à 200m : 11”83

De 200m à l’arrivée : 13”46

Temps total : 1’19”74

Danzig

Anabaa

Balbonella

Anodin

Blushing Groom

Born Gold

Rivière d’Or

KING GOLD (M6)

Kingmambo

Kingsalsa

Caretta

Miss Gandelia

Ganges

Gandelia

Nadelia

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires