dimanche 16 juin 2024
AccueilCoursesPlace du Carrousel peaufine sa condition avant l’automne

Place du Carrousel peaufine sa condition avant l’automne

Deauville, dimanche

Prix Gontaut-Biron Hong Kong Jockey Club (Gr3)

Place du Carrousel peaufine sa condition avant l’automne

1re  PLACE DU CARROUSEL

2e  BOLTHOLE

3e  MONTY

Elle était la pouliche à battre dans le Prix Gontaut-Biron Hong Kong Jockey Club (Gr3). Place du Carrousel (Lope de Vega) n’a pas failli à sa tâche, s’imposant avec classe et maîtrise. Sous les yeux de son propriétaire, le cheikh Joaan Al Thani, la seule lauréate de Gr1 au départ a été montée en confiance par son jockey, Mickaël Barzalona. Positionnée à la hanche de l’animatrice, Zariyannka (First Defense), elle était sereine et bien détendue. À la sortie du tournant final, elle est venue sur la main au côté de Zariyannka, avant de prendre facilement sa mesure lorsqu’elle a commencé à être actionnée. Mais le principal danger venait de l’arrière. Ne la quittant pas d’une semelle dans le parcours, Bolthole (Free Eagle), son principal rival au papier, n’a été décalé de son sillage qu’à seulement 250m du poteau. Engagé dans une course-poursuite intense avec Place du Carrousel, il n’a pu être en mesure de combler son retard, ne faisant que pousser la lauréate. Sans démériter, il est deuxième à trois quarts de longueur. D’après le tracking, Bolthole est celui qui a tracé les meilleurs 600 derniers mètres en 35’’18, faisant afficher 11’’03 des 400m aux 200m, pour boucler en 11’’71 les 200 derniers mètres. Après avoir patienté sur un troisième rideau à la corde, Monty (Motivator) rassure en traçant une bonne fin de course. Il complète le podium, une longueur et quart plus loin.

Elle est engagée dans l’Arc

Gagnante du Prix de l’Opéra (Gr1) en fin d’année dernière, Place du Carrousel avait effectué sa rentrée dans le Prix Ganay (Gr1), où elle était d’ailleurs la seule femelle de l’épreuve. Cinquième, la pouliche n’avait pas été revue depuis. Rupert Pritchard Gordon, qui gère les intérêts d’Al Shaqab Racing en France, nous a dit : « Place du Carrousel a connu un petit contretemps après sa réapparition dans le Prix Ganay. Mais, étant donné que nous savions qu’elle était très bien durant l’automne, à l’image de beaucoup de pouliches, nous avons logiquement patienté afin qu’elle nous montre son meilleur niveau. Cela fait plaisir de la revoir gagner ainsi. Pour la suite, rien n’est encore décidé, monsieur Fabre et ses propriétaires vont en discuter dans les prochains jours. Place du Carrousel a été engagée dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Il faut déjà voir comment elle récupère mais il est vrai que l’on aimerait bien remporter un nouveau Gr1 avec elle. Le Prix de l’Opéra (Gr1), qu’elle a gagné aussi l’année dernière, est une possibilité. Mais dans son pedigree, il n’y a rien qui nous laisse penser qu’elle ne tienne pas la distance de 2.400m… »

Bolthole répond encore présent

Après des victoires acquises dans le 101e Grand Prix de Bordeaux – 4e Étape du Défi du Galop, ainsi que dans le Grand Prix de Compiègne – 5e Étape du Défi du Galop (Ls), Bolthole avait monté un nouvel étage avec succès en se classant à la deuxième place du Grand Prix de Vichy (Gr3). Alban de Mieulle, son entraîneur, nous a confié : « Arriver à terminer deuxième d’une jument de Gr1, c’est quand même très bien pour un cheval qui arrive du Qatar. Bolthole fait toutes ses courses. Il avait remarquablement bien couru à Vichy. Maintenant, nous allons réfléchir à la suite. Les courses au Qatar vont arriver vite… Il va falloir en discuter avec les managers. »

Monty aura plusieurs opportunités à l’avenir

Monty n’avait pas franchement séduit depuis le début de la saison. Pourtant, il avait bien démarré l’année en prenant la deuxième place du Prix Darshaan (Classe 1). Mais ensuite, cela s’est gâté. Quatrième du Grand Prix de Bordeaux, cinquième de la Coupe (Gr3) et septième du Grand Prix de Vichy, le pensionnaire d’Andreas Schutz était l’objet de quelques interrogations au départ du Prix Gontaut-Biron. Troisième, il a montré un regain de forme, sans toutefois rassurer pleinement l’un de ses copropriétaires, Alain Benaïm : « Le cheval fait sa valeur. Nous ne l’avons pas complètement retrouvé mais il nous rassure. À Vichy, il a eu un parcours difficile dans un terrain qui ne lui convenait pas. Aujourd’hui, il était un peu dans son jardin, il a déjà performé puisqu’il s’est toujours bien placé à l’arrivée de bonnes épreuves. Le cheval est bien, il vieillit, et finalement, il est un peu comme nous, parfois il va bien, parfois non… Il ne faut pas oublier qu’il a 8ans. Je ne sais pas s’il va rester encore très longtemps à l’entraînement mais j’ai l’impression qu’il est heureux lorsqu’il court. Il devrait rester à l’entraînement un an. Il avait voyagé au Bahreïn où il s’était classé cinquième. Pour la suite, il devrait courir la Coupe de Maisons-Laffitte (Gr3) et ensuite le Prix du Conseil de Paris (Gr2). Puis, si nous sommes invités pour retourner au Bahreïn, nous nous y rendrons. »

La fierté d’Alexis Adamian en tant qu’éleveur

Élevée par Ballylinch Stud, Alexis et Fan Adamian, Place du Carrousel a été achetée 260.000 € par Nicolas de Watrigant pour le compte d’Al Shaqab Racing à la vente de sélection 2020 d’Arqana. L’homme de Mandore International Agency a acheté pour ses clients trois yearlings qui sont devenus lauréats de Gr1 en 2022. À Deauville, Place du Carrousel était présentée par Ballylinch Stud.

Place du Carrousel est une fille de Lope de Vega (Shamardal), étalon à Ballylinch Stud, à qui l’on doit pas moins de 198 black types, dont 65 gagnants de Groupe. Place du Carrousel fut l’an dernier le premier gagnant de Gr1 de Duke of Marmalade (Danehill) en tant que père de mère. Ce croisement – Lope de Vega sur Duke of Marmalade – a donné 10 gagnants (83 %) et quatre black types (33 %) sur 12 partants !

Sa mère a gagné le Prix du Conseil de Paris

La mère, Traffic Jam (Duke of Marmalade), a débuté par une victoire à 3ans sur 2.400m à Clairefontaine. À 4ans, elle s’est classée deuxième du Grand Prix de Compiègne et troisième du Prix Hubert Baguenault de Puchesse (Ls). Sous l’entraînement de Nicolas Clément, elle a ensuite gravi les échelons pour gagner le Prix du Conseil de Paris (Gr2) en terrain souple et terminer quatrième du Qatar Prix Vermeille (Gr1). Place du Carrousel est son premier partant en France. Traffic Jam a aussi une 3ans, Nariman Point (Dubawi), qui est entraînée par Nicolas Clément pour Alexis Adamian et Ballylinch Stud. Son 2ans, Monyat Galby (Kingman) a coûté 1,05 million de Gns lors du book 1. Shadwell l’a confié à John et Thady Gosden. Après une yearling par Sea the Stars, la mère a une foal par Lope de Vega.

La deuxième mère, Place de L’Étoile (Sadler’s Wells), a remporté une course au mois d’octobre de ses 2ans. Elle s’est ensuite classée sixième du Prix Saint-Alary (Gr1). Place de L’Étoile est aussi la grand-mère de Last Sight (Showcasing), placé de Gr3 sur 1.200m à 2ans en Nouvelle-Zélande.

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’07’’57

De 1.000m à 600m : 26’’37

De 600m à 400m : 12’’49

De 400m à 200m : 11’’26

De 200m à l’arrivée : 11’’54

Temps total : 2’09’’23

Giant’s Causeway

Shamardal

Helsinki

Lope de Vega

Vettori

Lady Vettori

Lady Golconda

PLACE DU CARROUSEL (F4)

Danehill

Duke Of Marmelade

Love Me True

Traffic Jam

Sadler’s Wells

Place de l’Étoile

Sweet Emotion

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires