vendredi 14 juin 2024
AccueilA la uneAfasec : un tournant pour l’ensemble de la filière

Afasec : un tournant pour l’ensemble de la filière

Afasec : un tournant pour l’ensemble de la filière

Alors que les élèves ont effectué leur rentrée lundi, l’Afasec affiche des indicateurs prometteurs. Des effectifs en hausse de 11 % en un an, avec un total de 718 jeunes, soit un niveau de performance identique à 2013 ; une direction de l’emploi qui a contribué depuis le début de l’année à recruter 112 nouveaux candidats, français et étrangers, au sein de la filière ; enfin, la branche accompagnement est en bonne voie pour atteindre son objectif d’augmenter son activité de 20 %.

Guillaume Herrnberger, directeur général de l’Afasec, commente ces chiffres : « Ces résultats très encourageants représentent un véritable tournant pour l’association et l’ensemble de la filière, reflétant un travail collectif de tous les acteurs des courses hippiques. Ils symbolisent également un renversement de courbes, longuement attendu. Cette dynamique doit perdurer et trouver son écho dans la fidélisation de ces nouveaux venus pour restaurer durablement l’attrait pour l’emploi et ainsi libérer le potentiel de croissance, assurant ainsi la pérennité économique de toute la filière. »

Les points forts côté formation

– augmentation du nombre de journées portes ouvertes (4 en 2023) ;

– amélioration du processus de recrutement : des stages de détection plus immersifs de cinq jours ;

– nouveau processus d’affectation pour faciliter et accélérer l’intégration des apprentis dans les écuries tout en favorisant un contact direct entre l’apprenant et leur futur employeur ;

– des nouvelles formations sont proposées : la nouvelle Masterclass jockey lancée sur le campus de Gouvieux pour former les futurs cracks, la formation de palefrenier soigneur dispensée dans les cinq campus, le campus de Graignes proposera une formation à l’élevage avec un Bac CGEA.

– la Racing Job Mobile a parcouru cet été 34 hippodromes lors de son 2e tour de France. Cette dernière a ainsi permis de faire découvrir les formations et métiers des courses, avec pour finalité de recruter les candidats souhaitant affiner leur projet professionnel.

L’Afasec s’est également développée en matière de formation professionnelle (lancement d’une formation adulte de palefrenier-soigneur à Mont-de-Marsan en complément de celle de cavalier) et en exportant son savoir-faire en Arabie saoudite, pays en plein développement dans les courses hippiques. Au-delà du programme de formation, ce partenariat pourrait conduire à amener de la main-d’œuvre en France et ainsi nourrir la dynamique de l’emploi.

Emploi : au service des entreprises

Le nouveau service de l’Afasec, créé en juin 2022 à l’initiative de la feuille de route confiée à l’Afasec par les sociétés-mères, a permis de créer 112 emplois dans les écuries depuis le début de l’année : 87 par des candidats français et 23 par des candidats étrangers. En juillet dernier, l’Afasec s’est rendue en Inde pour construire un partenariat solide avec les Jockey clubs de Mysore et Bengalore et identifier des candidats à l’emploi dans le cadre d’une opération de recrutement. Cette démarche a généré 19 candidatures dans des écuries, à laquelle s’ajoutent 18 cavaliers en cours de prospection. Elle s’inscrit dans la continuité de la nouvelle offre de recrutement international proposée par l’Afasec et démontre l’engagement pris envers les employeurs de main-d’œuvre pour répondre à leurs besoins immédiats de personnel. Au-delà de ces opérations de recrutement, la direction de l’emploi de l’Afasec travaille à faciliter le quotidien RH des entreprises (solution de cumul emploi retraite par l’intérim) et à les aider à fidéliser leur personnel par des pratiques plus en lien avec les attentes du marché (label bien-être au travail).

Accompagnement social : sur la bonne voie

L’Afasec est en bonne voie d’atteindre son objectif d’augmenter de 20 % le taux d’occupation de ses résidences, grâce aux actions de rénovation et de communication menées par les équipes et d’un dialogue renforcé entre l’Afasec et les professionnels des courses hippiques. L’entreprise adaptée Epona continue son développement et sa diversification afin d’accompagner les anciens salariés des courses hippiques. En plus de ses métiers historiques que sont la sellerie et les jardins espaces verts, Epona a lancé une troisième activité, la prestation de services. En se développant ainsi, elle a l’ambition de répondre aux défis de demain en termes d’emplois et de formations ainsi que de proposer à sa clientèle, notamment le monde hippique, de nouveaux services comme du factotum, de l’entretien de voiries ou des prestations à l’entreprise. Elle souhaite, en 2024, étendre ses activités sur le plan national.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires