mercredi 19 juin 2024
AccueilCoursesDarling Darling surfe sur la ligne des Marettes

Darling Darling surfe sur la ligne des Marettes

Marseille-Borély, lundi

Prix Mireille (Maiden)

Darling Darling surfe sur la ligne des Marettes

Après avoir effectué d’intéressants débuts dans le Prix des Marettes (Inédites) – quatrième – en montrant une belle capacité d’accélération, Darling Darling (Dabirsim) revenait “à la maison” pour tenter d’ouvrir son palmarès. C’est la deuxième pouliche venue des “Marettes” à gagner lors de sa sortie suivante.

Grande favorite puisque proposée à la côte de 2/1, la pensionnaire de Nicolas Perret a tenu son rang et a logiquement remporté son maiden. Devant composer avec un numéro en dehors, son jockey, Tony Piccone, n’a pas cherché à contrarier sa partenaire et a pris le dos de Dalkava (Ten Sovereigns) dans la ligne d’en face, en troisième épaisseur. Puis, dans la ligne droite, fournissant son effort tout en dehors, la représentante de Sarah Lauff a dominé sûrement ses rivales. Sur le poteau, elle devance The Shaking (The Grey Gatsby) de trois quarts de longueur. Lafayette (Zarak), l’une des trois représentantes de Jean-Pierre Dubois au départ, complète le podium, à une tête.

Une pouliche estimée

Tout juste 24 h après son succès dans le Prix du Moulin de Longchamp avec Sauterne (Kingman), Tony Piccone s’est de nouveau imposé, qui plus est avec une pouliche d’avenir. Au micro d’Equidia, il a déclaré : « Sur ses débuts, j’étais assez confiant. J’avais seulement peur de l’état de la piste, qui est légère. C’est une pouliche un peu nonchalante, alors j’ai préféré ne pas la ranger et aller dans son sens. Par chance, un leader nous a ramenés. Darling Darling a bien accéléré et le fait de plaisante manière. Je lui ai mis une petite claque car elle s’est un peu relâchée, mais je l’aime beaucoup, elle est vraiment sympa ! » 

Nicolas Perret, son entraîneur, nous a dit : « Darling Darling a fait un galop du matin, c’est vraiment top ! Nous allons désormais nous attaquer à une belle course, mais rien n’est défini pour la suite du programme. Toutefois, nous n’irons pas sur le Prix Delahante (L)… »

La sœur de Tibasti

Élevée par le haras de Grandcamp, Darling Darling a été achetée pour la somme de 10.000 € à Arqana, lors de la vente de yearlings de septembre 2022. Six of Us a signé le bon. Il s’agit d’une fille de Dabirsim (Hat Trick), qui officie au haras de Montaigu, et d’Almahroosa (Green Tune), restée maiden. Il s’agit de son cinquième gagnant au haras. Parmi ceux-ci, on peut notamment citer Tibasti (Dabirsim), qui est monté en valeur 45,5, ou encore Escapade Nocturne (Sunday Break), également vainqueur de cinq courses. Sous la deuxième mère, on retrouve quatre gagnants dont deux black types : Garden City (Majorien), placée du Critérium de Vitesse (L) à 2ans, et Balin’s Sword (Spectrum), troisième du Prix de la Jonchère (Gr3) à Chantilly. La troisième mère, Capo di Monte, lauréate au niveau Groupe, a donné naissance à Magic Mission (Machiavellian), victorieuse dans les Royal Heroine Stakes (Gr3) et placée des Matriarch Stakes (Gr1). C’est la mère du champion Talismanic (Medaglia d’Oro)…

Sunday Silence

Hat Trick

Tricky Code

Dabirsim

Royal Academy

Rumored

Bright Generation

DARLING DARLING (F2)

Green Dancer

Green Tune

Soundings

Almahroosa

Green Desert

Green Delight

Capo di Monte

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires