vendredi 14 juin 2024
AccueilCoursesFakarava (K) dans les traces de Mangoustine

Fakarava (K) dans les traces de Mangoustine

Lyon-Parilly, jeudi

Critérium de Lyon (L)

Fakarava (K) dans les traces de Mangoustine

Troisième du Prix de la Reboursière à Deauville, Fakarava (K) (Le Havre) venait de décrocher sa JDG Rising Star en s’imposant avec brio à Compiègne. Jeudi, la représentante de l’écurie Didier Tabary, de Salabi Racing et Meridian International Sarl a franchi un nouveau palier dans le Critérium de Lyon (L). Et elle ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin. Fakarava a en effet l’étoffe d’une pouliche de Groupe… peut-être même d’une prétendante classique si elle continue sur cette voie ! Sur le gazon lyonnais, Farakava a rapidement galopé en quatrième position, dans le sillage de Ten Horns (Ten Sovereigns). Déboîtée à 450m du but, elle a mis un peu de temps à s’équilibrer. Mais, une fois que ce fut fait, Fakarava a changé de jambe, ayant un très beau passage dans les 200 derniers mètres pour l’emporter sûrement. Seul black type du lot, Employ (Caravaggio) a eu un excellent parcours. Elle a plongé à la corde à l’entrée de la ligne droite, faisant longuement illusion. Elle a pris une probante deuxième place devant Ten Horns qui a un peu marqué le pas pour finir.

Et ce n’est pas fini !

Jockey de Fakarava, Mickaël Barzalona a déclaré au micro d’Equidia : « La pouliche gagne en maturité. Aujourd’hui, nous avons eu une bonne course et elle a été en mesure de bien prolonger son effort jusqu’au bout. Elle a été très lutteuse et gravit les échelons. Je pense qu’elle peut monter encore plusieurs marches. Pour l’instant, elle fait tout ce qu’on lui demande et progresse tout en gagnant. Elle ne devrait pas s’arrêter là. » On le sait, Francis-Henri Graffard aime parfois faire passer par Lyon de bons chevaux. Ce fut le cas de la gagnante classique Channel (Nathaniel) ou encore de la bonne Volta (voir partie pedigree) qui fut placée du Diane. Ce Critérium de Lyon a un palmarès intéressant, ayant récemment été remporté par Mangoustine (Dark Angel), future lauréate de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1).

Un succès marquant pour Didier Tabary

C’est une victoire importante sur le plan symbolique. Fakarava est en effet le premier lauréat black type de Didier Tabary, son copropriétaire. C’est aussi le premier succès de stakes en France pour le Thenney depuis son rachat par David Salabi, Belouni (Fast Company) ayant remporté sa course black type aux États-Unis. Ghislain Bozo, copropriétaire, a choisi la pouliche aux ventes. Il nous a confié au sujet de Fakarava : « C’est formidable. Didier Tabary a déjà connu les joies du haut niveau avec Everest Racing. Et la bonne Batz (Bated Breath) était placée de Groupe sous sa casaque. Mais Fakarava décroche un premier succès de stakes pour ses couleurs. Cette pouliche m’a plu dès le moment où je l’ai vue. Elle a beaucoup de vitesse et tant de choses sont possibles avec elle, cette année et l’année prochaine. C’est une discussion qu’il va falloir avoir avec les copropriétaires et l’entraîneur. Les options sont nombreuses ! »

Employ ou la bonne année des 2ans de l’écurie Devin

Très régulière, Employ est deuxième de Listed pour la deuxième fois en trois tentatives à ce niveau. Elle atteste de la forme globale de l’écurie Devin : 21 % de gagnants par partant, toutes générations confondues. Chez les 2ans, en 2023, Henri-François Devin a couru 14 sujets. Ils ont tous “pris un chèque” et neuf ont gagné ! Trois sont black types, Gold Index (3e du Prix de Condé, Gr3), Balsam (Prix des Rêves d’Or, L) et Employ. Le Cantilien nous a confié : « La pouliche court bien. Employ est certainement battue par une bonne pouliche. Nous sommes contents de sa performance. Après une petite fausse note à Deauville, où elle n’a pas forcément eu le parcours idéal, elle refait sa valeur et se réhabilite parfaitement. Nous allons essayer de gagner une Listed prochainement. »

En souvenir de Volta

Élevée par Le Thenney et Jean-Dominique Daudier de Cassini, Fakarava a été achetée 220.000 € à la vente de yearlings d’août Arqana par Meridian International, alors qu’elle était présentée par La Motteraye Consignment. C’est une fille du regretté Le Havre (Noverre) et de Vespera (Teofilo), gagnante de trois courses et placée du Prix Fille de l’Air (Gr3) à Toulouse, sous les couleurs de David Salabi et l’entraînement Graffard. Il s’agit de son premier produit au haras. Vespera a également donné naissance à une yearling par Blue Point (Shamardal), vendue en août dernier à Arqana (250.000 € à Al Shaqab Racing), ainsi qu’un foal par Wooded (Wootton Bassett). Sous la troisième mère, on retrouve Volta (Siyouni), dont David Salabi était copropriétaire et qui était entraînée par Francis-Henri Graffard. Volta a gagné le Prix de Sandringham (Gr2) et elle s’est classée troisième du Prix de Diane Longines (Gr1). Toujours sous la troisième mère, on retrouve également Calvados Blues (Lando), lauréat des Prix des Chênes et de Guiche (Grs3), ainsi que Scherzo (Wootton Bassett), deuxième du Prix des Chênes (Gr3).

Rahy

Noverre

Danseur Fabuleux

Le Havre

Surako

Marie Rheinberg

Marie d’Argonne

FAKARAVA (K) (F2)

Galileo

Teofilo

Speirbhean

Vespera

Kendor

Plain Vanilla

Persian Belle

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires