jeudi 20 juin 2024
AccueilInternationalGaliway séduit (aussi) les Anglais

Galiway séduit (aussi) les Anglais

TATTERSALLS SOMERVILLE SALE

Galiway séduit (aussi) les Anglais

La Somerville Sale de Tattersalls est une vente orientée sur les yearlings précoces et rapides, et pourtant Galiway (Galileo) a séduit les acheteurs. Sur le coup de 18 h, avec encore presque un tiers des yearlings attendus sur le ring, un poulain par l’étalon du haras de Colleville affichait le top price provisoire. Il était le seul fils de Galiway proposé et Peter et Ross Doyle ont posé une enchère de 145.000 Gns (178.000 €) pour l’avoir. Il sera entraîné par Richard Hannon. Le poulain était présenté par Drumhill Stud, le haras de Gary Dowling, qui a travaillé dans l’équipe bloodstock du Racing Post.  Ross Doyle a dit : « Richard Hannon est tombé amoureux du poulain et nous aussi. C’est le premier Galiway qui nous avons acheté mais deux bons juges comme Harold Kirk et Willie Mullins nous ont conseillé depuis des années d’en acheter le plus possible. C’est un étalon qui peut produire des champions, comme Vauban qui est le favori de la Melbourne Cup. » Le poulain, élevé par Jean-Claude Thibault, a été présenté à la vente d’élevage par le haras des Capucines où il a été adjugé 27.000 € à AB Bloodstock. La mère, Golconde (Modigliani), a gagné une course à 3ans en France et c’est une sœur de la très vite et précoce italienne Magritte, lauréate du Premio Primi Passi (Gr3) et deuxième de Natagora (Divine Light) dans le Prix Robert Papin (Gr2). Elle a donné deux gagnants et son foal est un mâle par Goken (Kendargent).

Neuf yearlings à six chiffres en 2023

Cette année, Galiway avait déjà cartonné à Deauville. L’étalon du haras de Colleville a eu 19 sujets sur le ring, dont 18 ont trouvé preneurs. Neuf ont été adjugés pour un prix à six chiffres et, encore plus important, les neuf acheteurs sont tous différents. Le prix moyen est de 95.000 €, huit fois son prix de saillie 2021 de 12.000 €. Une aubaine pour les éleveurs qui lui ont fait confiance.

Un marché très fort

Le marché a confirmé sa force et aux deux tiers de la vente, les indicateurs étaient en hausse, avec un taux de vendus à 91 % et un prix moyen proche de 33.000 Gns (40.500 €), en progression de 6 % sur l’édition record de 2022. Cinq yearlings ont trouvé preneurs pour un prix à six chiffres, soit un de plus que l’an dernier. Hamish Macauley, agissant pour AMO Racing, a signé le bon à 140.000 Gns (172.000 €) pour le top price provisoire des pouliches, une Havana Grey (Havana Gold), demi-sœur du 2ans placé de Gr2 Oddyssey (Ulysses) qui passait pour la première fois sur un ring. Diego Borges Dias, en association avec Robson Aguiar, s’est adjugé à 130.000 Gns (159.600 €) une pouliche par Prince of Lir (Kodiac), demi-sœur de la gagnante du Critérium de Vitesse (L) Royal Adress (Dandy Man). Les deux acheteurs sont bien connus dans le milieu des breeze up, mais en principe, ils vont garder la pouliche à l’entraînement. Blandford Bloodstock a eu le dernier mot à 115.000 Gns (141.000 €) pour un Showcasing (Oasis Dream), demi-frère du gagnant black type et placé de Gr3 aux États-Unis Unanimous Consent (Almanzor). Le cinquième yearling à six chiffre est un Mehmas (Acclamation) adjugé 110.000 Gns (135.000 €) à Oliver St Lawrence.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires

Diane elevage

Une

EN Robert Papin