jeudi 20 juin 2024
AccueilCoursesLe troisième Groupe d'Edalbar

Le troisième Groupe d’Edalbar

Bordeaux-Le Bouscat, dimanche

French Arabian Breeders’ Challenge Sprint (Gr2 PA)

Le troisième Groupe d’Edalbar

D’un point de vue généalogique, chez les pur-sang arabes, la réussite de l’apport de sang américain est manifeste ces dernières années en France. Et Edalbar (Af Albahar) en est l’une des “manifestations” les plus évidentes. Le 17 septembre à Bordeaux, il a décroché sa cinquième victoire au niveau black type à l’occasion du French Arabian Breeders’ Challenge Sprint (Gr2 PA). Le programme des pur-sang arabes, y compris à l’international, n’est pas très riche en épreuves sur 1.400m. Et le représentant de l’écurie Jules Ouaki a aussi gagné une Listed et un Groupe sur 2.000m. En 12 sorties françaises, il n’a terminé qu’à deux reprises au-delà de la cinquième place. Un ton en dessous des meilleurs, ce très bon cheval semble un peu “barré” pour remporter un Gr1 PA en France. Mais pourquoi pas hors de nos frontières, à l’étranger ? À Bordeaux, le terrain était souple et le pensionnaire de Xavier Thomas-Demeaulte a toujours montré qu’il était très à l’aise dans ce type de conditions. Valentin Seguy l’a laissé avancer dès le départ et il a pris les rênes de l’épreuve assez rapidement. Une fois devant, Edalbar a déroulé le long du rail intérieur. Dans la ligne droite, il a attendu les attaques… qui ne sont jamais venues. Il a maintenu son action jusqu’au bout, alors que beaucoup de concurrents craquaient. Seule la pouliche Fateenah (Dahess) a crânement tenté sa chance. Elle termine deuxième à une longueur et demie. Zamer (Nizam) est troisième à huit longueurs.

Xavier Thomas-Demeaulte, l’entraîneur du gagnant, a déclaré : « Edalbar gagne bien. C’est un cheval endurci. Son jockey l’a très bien monté. Je n’avais pas de doute sur la distance. L’année dernière, il avait bien couru sur 1.600m à Mont-de-Marsan. Valentin Seguy a été formé à la maison. C’est une fierté de le voir s’imposer sur les chevaux de l’écurie. Le jockey d’Hamzah (Hilal Al Zaman), Guillaume Guedj-Gay, a dit qu’il n’aurait pas du le cacher le long du rail car il s’est retrouvé coincé. C’est un cheval qui a un peu de caractère. Il est à revoir… »

Le neveu du champion Aim South

Élevé en France par Martine Bousquet, Edalbar est un fils d’Af Albahar (Amer), stationné au haras de Thouars. Sa mère, Edee Rose (Virgule Al Maury), a gagné douze courses aux États-Unis. Elle s’est aussi classée deuxième de l’Arabian Cup Distaff Sprint Championship Distaff (Gr1 PA, 1.200m). Edalbar est son premier produit en France. Après une yearling par Burning Sand (San Lou Romirz), elle a un foal par Séraphin du Paon (Akbar). La deuxième mère, Ss Doctor Sam (Sam Tiki), a aussi donné Aim South (Burning Sand), lauréat de sept Grs1 PA. Désormais stationné au haras de Thouars, Aim South a couru de 3ans à 11ans et a gagné au meilleur niveau de 1.200 à 2.000m. Il a été nommé cheval de l’année et meilleur sprinter américain à plusieurs reprises…

Wafi

Amer

Bushra

Af Albahar

Sabaan

Al Hanouf

Saihab

EDALBAR (M5)

Kesberoy

Virgule Al Maury

Valse du Cassou

Edee Rose

Sam Tiki

SS Doctor Sam

 Manor Hill Delila 

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires