dimanche 23 juin 2024
AccueilA la uneLes Cheveley Park Stakes plutôt que le Boussac pour Jasna’s Secret

Les Cheveley Park Stakes plutôt que le Boussac pour Jasna’s Secret

Les Cheveley Park Stakes plutôt que le Boussac pour Jasna’s Secret

Invaincu en deux sorties, Jasna’s Secret (Galiway) devrait s’envoler pour l’Angleterre afin de participer aux Cheveley Park Stakes (Gr1), qui se déroulent le 30 septembre à Newmarket. La lauréate du Prix de Lisieux (Inédites) et des Arqana Series – Critérium d’Été (Classe 2) a été acquise par Wathnan Racing [le cheikh Tamim bin Hamad Al Thani, émir du Qatar, ndlr]. Yann Lerner, qui a entraîné la pouliche avec son père Carlos, nous a expliqué : « La pouliche doit travailler la semaine prochaine afin de confirmer sa participation aux Cheveley Park Stakes (Gr1). C’est un Gr1 sur 1.200m uniquement réservé aux pouliches, alors que le Boussac se déroule sur 1.600m. Elle a très bien fait sur 1.200m par deux fois, nous ne sommes pas obligés de la rallonger tout de suite. Dans les Arqana Series, elle a montré que les temps partiels étaient bons. Elle a l’air en très bonne condition et en bon état de forme… Cela donne envie de tenter le pari. »

Meisho Velite va se tester sur plus long

Lauréate dans un bon style du Prix Bernard Chabot – Grand Critérium de Vittel (Classe 2, 1.600m), Meisho Velite (Intello) avait ce jour-là créé la surprise après des premiers pas discrets. Actuellement engagée dans le Critérium de Lyon (L), la pensionnaire de Satoshi Kobayashi devrait plutôt se diriger sur le Prix Brantone (Classe 2), sur 2.000m à Angers. Son entraîneur nous a dit : « La pouliche va très bien. Elle est engagée dans le Critérium mais elle ne courra probablement pas. Comme elle a couru deux fois en août, nous voulons lui laisser un peu de temps. Elle devrait être revue le 30 septembre à Angers où elle aura une surcharge, mais je pense qu’elle sera mieux sur 2.000m. J’espère que le lot ne sera pas trop fourni. Elle est encore en train de grandir, elle est très belle. Lorsque je l’ai achetée, elle était petite mais en ce moment elle change beaucoup. Je suis ravi de son état. Au début de saison, j’étais assez inquiet. Mentalement, elle n’était pas simple, elle n’encaissait pas très bien ses travaux mais nous avons pris notre temps et, désormais, elle prend bien l’entraînement. Le travail ne lui monte pas à la tête… C’est une pouliche que nous aimons bien. Elle est bien née et elle a beaucoup d’atouts pour elle. »

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires