jeudi 20 juin 2024
AccueilCoursesSalahudin saisit ce bel engagement

Salahudin saisit ce bel engagement

Vichy, mardi

Prix du Puy de Sancy (Classe 1)

Salahudin saisit ce bel engagement

Salahudin (Camelot) détenait les meilleurs titres au départ du Prix du Puy de Sancy (Classe 1). Et pour cause, l’élève et représentant Al Shaqab Racing s’était notamment classé deuxième du Grand Prix de Clairefontaine (L), fin juillet, sur la côte normande. D’une extrême régularité depuis ses débuts, le pensionnaire de Jean-Claude Rouget était toutefois muni d’œillères pour la première fois mardi, suite à sa deuxième place du Prix Zeturf (Prix Molvedo) (Classe 1), toujours à Clairefontaine… Après avoir été placé à la hanche de l’animateur, Top of Mind (New Approach), par Cristian Demuro, Salahudin s’est montré à l’écoute de son jockey. Venant avec beaucoup de facilité dépasser Top of Mind après le passage de route, Salahudin a bien accéléré ensuite avant de repousser la vive l’attaque de l’attentiste Hasapiko (Cloth of Stars), devançant sa contemporaine d’une franche longueur. La distance entre les deux premiers et le troisième est plus importante puisqu’il faudra attendre trois longueurs pour retrouver Bel et Bien (Hunter’s Light), bon finisseur, sur la troisième marche du podium. Après ce succès, Cristian Demuro a déclaré au micro d’Equidia : « Avec les œillères, le poulain a compris qu’il ne fallait pas s’arrêter lorsqu’il était attaqué. S’il le veut, il pourra monter de catégorie… »

Le premier produit de la bonne Wajnah

Élevé par Al Shaqab Racing, Salahudin est un fils de l’étalon de Coolmore Camelot (Montjeu). Sa mère, Wajnah (Redoute’s Choice), élevée par François Rohaut et le haras de Saint-Pair, ne manquait pas de qualité. Lauréate du Prix Didier Vezia, quatrième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), elle a également remporté le Prix Urban Sea (L) avant de partir au haras. Salahudin est son premier produit. Wajnah a donné une Sea the Stars (Cape Cross) en 2022 ainsi qu’une Camelot en 2023.

La deuxième mère, Benzolina (Second Empire), a remporté trois handicaps à 3ans et à 4ans, sur 1.500m et 1.600m. Elle a produit trois gagnantes black types : Bassamba (American Post), lauréate du Prix de la Seine (L), Wajnah et Baïne (Country Reel), deuxième de la Poule. Benzolina est aussi la deuxième mère de Birr Castle (Cloth of Stars), lauréat du Prix Pelléas (L), troisième du Prix Guillaume d’Ornano (Gr2) et du Prix du Prince d’Orange (Gr3). Benzolina a également donné Waltham (Wootton Basset), invaincu en trois sorties sur le sable français à 3ans, dont le Prix Maurice Caillault (L, 1.800m), puis exporté à Hongkong, et enfin King Shalaa (Shalaa), gagnant du Prix de la Californie (L). Il s’agit d’une souche estampillée “Rohaut”, celle des gagnants de Gr1 que sont Balbonella (Gay Mécène), Anabaa (Danzig), Always Loyal (Zilzal) …

Sadler’s Wells

Montjeu

Floripedes

Camelot

Kingmambo

Tarfah

Fickle

SALAHUDIN (M3)

Danehill

Redoute’s Choice

Shantha’s Choice

Wajnah

Second Empire

Benzolina

Balouchina

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires