samedi 22 juin 2024
AccueilInternationalTahiyra, championne d’Europe sur le mile

Tahiyra, championne d’Europe sur le mile

LEOPARDSTOWN (IE), SAMEDI

COOLMORE AMERICA MATRON STAKES (Gr1)

Tahiyra, championne d’Europe sur le mile

À présent, Tahiyra (Siyouni) va être obligée d’aller vers les poulains. Elle a gagné tout ce qu’une pouliche irlandaise peut remporter sur le mile, sauf les 1.000 Guinées (Gr1). Après les Moyglare Stud Stakes à 2ans, les 1.000 Guinées d’Irlande et les Coronation, l’élève de Son Altesse l’Aga Khan a remporté les Matron Stakes. C’est son quatrième Gr1, une course où elle affrontait pour la première fois les femelles d’âge. Chris Hayes s’est montré très froid en selle sur la grande favorite, qui a galopé près de Gozen (Kuroshio) et de Just Beautiful (Pride of Dubai), qui ont assuré le train. Le jockey a déboîté Tahiyra à 400m du poteau. Sur une première pointe de vitesse, elle a pris le meilleur. Grâce à un deuxième coup de rein, elle a fait la différence lorsque l’attentiste Rogue Millennium (Dubawi) a prononcé son effort. Just Beautiful est troisième…

Plus forte après les vacances

Après le succès, Dermot Weld était un homme soulagé : « Nous avions beaucoup de pression avant la course, c’était un objectif. Encore une fois, elle a gagné. Il y a eu du train et elle l’a fait de belle manière. Tahiyra a pris 8 ou 10 kg après son succès à Royal Ascot. C’est une pouliche exceptionnelle et j’ai une équipe qui s’occupe très bien d’elle… mais ce n’est pas de tout repos. La Breeders’ Cup Mile (Gr1) est un objectif possible. Mais il s’agit d’une décision qu’il faudra prendre avec le propriétaire. Comme celle de la garder à l’entraînement à 4ans. » Pour l’instant, la cote de Tahiyra dans les Queen Elizabeth II Stakes (Gr1) a baissé à 4/1. La pouliche possède aussi des engagements dans le Prix de l’Opéra Longines (Gr1) et dans les Sun Chariot Stakes (Gr1).

Quand l’Aga Khan copie Melchior Mathet

Tahiyra, pur produit du haras de Son Altesse l’Aga Khan, est la deuxième gagnante des Matron Stakes (Gr1) de son père, Siyouni (Pivotal), après la FR Laurens (Siyouni), qui avait remporté ce Gr1 en 2018. Avec les filles de Cape Cross (Green Desert), Siyouni a donné 16 partants, 11 gagnants et deux gagnantes de Gr1. En 2019, lorsque l’étalon du haras de Bonneval a sailli la mère de Tahiyra, Laurens avait déjà remporté cinq Grs1. On peut donc penser que le prince et ses équipes se sont inspirés de Melchior François-Mathet, l’éleveur de Laurens ! Tahiyra avec ce quatrième Gr1 a surpassé sa demi-sœur Tarnawa (Shamardal), triple lauréate de Gr1 à 4ans (Prix Vermeille, Prix de l’Opéra et Breeders’ Cup Turf). La mère, Tarana (Cape Cross), a atteint son top niveau à 4ans en remportant deux Listeds en Irlande sur 2.400m et s’est classée troisième de la Curragh Cup (Gr3). Elle a donné aussi Tazaral (Fastnet Rock), qui avait atteint un rating 100 et a été exporté en Australie. Le quatrième partant de la mère, le 2ans Tarafi (Frankel) est à l’entraînement chez Francis-Henri Graffard. La poulinière a donné une yearling par Lope de Vega (Shamardal) et a visité Dubawi (Dubai Millennium) l’an dernier. La deuxième mère, Tarakala (Dr Fong), a gagné les Galtres Stakes (L) sur 2.400m. Il y a beaucoup de tenue dans son pedigree.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires