jeudi 13 juin 2024
AccueilCoursesVae en Patron

Vae en Patron

Auteuil, mardi

Prix d’Angers (Haies)

Vae en Patron

Lauréat du Prix Emilius 2021 et d’un gros handicap sur les haies de Cagnes-sur-Mer, Vae Patron (Manduro) se retrouvait bien placé dans le Prix d’Angers en valeur 64. Courant bien frais, le cheval de Philippe Ponsot, de l’écurie Michael Rizieri, de Philippe Georges Dumas et Yannick Fouin a d’emblée fait parler la poudre à l’occasion de sa rentrée. Proposé étonnement à 14/1, Vae Patron a galopé en troisième position derrière Indian de Gascogne (Martaline) et Hano de Loi (Jeu St Eloi). Il est venu à hauteur du représentant de la casaque Détré au saut de l’avant-dernière haie, avant de s’assurer le meilleur pour franchir l’ultime haie. Sur le plat, il a décramponné ses rivaux et s’est montré dur pour s’imposer de trois longueurs. Eddy de Balme (Cachet Noir) a profité d’une situation pondérale favorable en haies pour réaliser une belle performance. Il a très bien terminé, s’emparant de la deuxième place, et devrait revenir en steeple prochainement. Hano de Loi a conservé la troisième place. Quant à la favorite, Impulse Précieuse (Balko), elle découvrait les 3.900m et a beaucoup trop tiré.

Peut-être les “bons” sur les haies

Entraîneur de Vae Patron, Yannick Fouin nous a déclaré : « Il a gagné son gros handicap à Cagnes et a donc été logiquement pénalisé. Mais à sa valeur, il se situait juste en dessus des bons. Et ces gros handicaps comme le Prix d’Angers permettent de “sortir la tête de l’eau” pour certains chevaux. Maintenant, à son programme, il pourrait avoir soit le steeple, mais je ne suis pas persuadé qu’il soit fait pour le steeple d’Auteuil, soit les bonnes épreuves sur les haies. Je ne suis pas inquiet sur sa tenue. Si nous l’avons bien, il courra les bonnes courses en haies. »

Le petit-fils d’une placée de Diane

Élevé par Askar Salikbayev, Vae Patron est un fils de Manduro (Monsun) et de Marie Céleste (Galileo) qui avait gagné en débutant à 3ans sur 2.200m à Gramat avant d’être distancée. Marie Céleste a pris cinq places lors de ses six sorties suivantes en plat, à Toulouse et à Mont-de-Marsan. Vae Patron est le deuxième produit de la jument et son seul gagnant. Disparue au mois de septembre 2021, Marie Céleste a une 3ans par Dream Ahead (Diktat), Elzada, entraînée par Igor Endaltsev. La deuxième mère, Diyakalanie (Ashkalani), a conclu deuxième des Prix de la Nonette (Gr3, à l’époque) et Exbury (Gr3), mais aussi troisième du Prix de Diane (Gr1). Elle a notamment produit Dream Dy (Dream Ahead), troisième du Prix Altipan (L). Diyakalanie est une sœur de Viva Macau ex-Dilek (Sendawar), vainqueur du Prix Daphnis (Gr3) et troisième du Prix Jean Prat (Gr1).

Königsstuhl

Monsun

Mosella

Manduro

Be my Guest

Mandellicht

Mandelauge

VAE PATRON (H5)

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Marie Céleste

Ashkalani

Diyakalanie

Diyawara

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires