mercredi 19 juin 2024
AccueilCoursesWhispering Dream confirme ses ambitions black types

Whispering Dream confirme ses ambitions black types

Fontainebleau, jeudi

Prix des Charmilles (Classe 1)

Whispering Dream confirme ses ambitions black types

Lauréate de sa classe 2 sur 1.400m lors de sa dernière sortie à Tarbes, Whispering Dream (Invincible Spirit) laissait penser qu’elle avait les moyens de pouvoir décrocher du black type. Jeudi, l’élève et représentante de l’écurie Godolphin faisait son retour sur le sprint, un créneau qui lui avait d’ailleurs permis de remporter un premier succès français dans une Classe 3 à Saint-Malo, le 18 juillet. Partie avec le numéro le plus à l’extérieur (6), Whispering Dream a toujours donné l’impression qu’elle était au-dessus de ses rivales d’un bout à l’autre du parcours. Lorsque le sprint a été lancé par Nightcall (Expert Eye), la pensionnaire d’Henri-Alex Pantall est venue facilement à sa hauteur. La dominant nettement à 400m de l’arrivée, Whispering Dream n’a ensuite plus été inquiétée. Dans le style d’une pouliche qui devrait pouvoir obtenir du caractère gras prochainement, elle s’impose par deux longueurs et demie. Derrière elle, Drôle de Dame (Kodiac) a bien conclu pour venir s’emparer de la deuxième place aux dépens de Faleh (Frankel), vu en dernière position, qui complète le podium à trois longueurs.

Elle a toujours montré de la qualité

Présent, l’entraîneur vainqueur, Henri-Alex Pantall, a confié sur Equidia : « Elle avait déjà montré de la qualité la dernière fois à Tarbes. Aujourd’hui, Whispering Dream était raccourcie, c’était la seule interrogation que l’on pouvait avoir autour de sa candidature. Le terrain, lui, ne devait pas la déranger. Elle a toujours montré des moyens. La distance de 1.200m est idéale pour elle. Prochainement, nous n’allons pas avoir à monter les échelons mais je pense qu’elle vaut une Listed. »

Une petite-fille d’Akrivi

Produit de l’élevage Godolphin, Whispering Dream est une fille de l’étalon de l’Irish National Stud Invincible Spirit (Green Desert) et de Grecian Light (Shamardal), placée des May Hill Stakes (Gr2), des Sweet Solera Stakes et des Park Stakes (Grs3). Il s’agit de son deuxième produit. La poulinière a également une 2ans, Wild Goddess (Camelot), gagnante d’une course et récente sixième des Sweet Solera Stakes. La deuxième mère, Akrivi (Tobougg), est gagnante d’un maiden à Fontainebleau et placée à trois reprises ensuite. Au haras, Akrivi a donné naissance à une autre black type, à savoir Mqse de Maintenon (Muhaarar), troisième du Prix des Lilas (L) cette année et achetée 185.000 € lors de la vente d’été Arqana. C’est également la mère de Shady Lady (Blue Point), plaisante lauréate de son maiden à Compiègne au mois de juillet. La troisième mère, Halland Park Lass (Spectrum), n’est autre que la génitrice de Dutch Art (Medicean), lauréat du Prix Morny, des Middle Park Stakes (Grs1) et des Norfolk Stakes (Gr2). Il a fait la monte jusqu’en 2022 à Cheveley Park Stud. La sœur de ce dernier, Up (Galileo) a remporté les Blandford Stakes (Gr2), ainsi que les Dance Design Stakes (Gr3), et s’est classée deuxième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1).

Danzig

Green Desert

Foreign Courier

Invincible Spirit

Kris

Rafha

Eljazzi

WHISPERING DREAM (F3)

Giant’s Causeway

Shamardal

Helsinki

Grecian Light

Tobougg

Akrivi

Halland Park Lass

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires