jeudi 13 juin 2024
AccueilInternationalZagrey sur la route de l'Arc

Zagrey sur la route de l’Arc

BADEN – BADEN (DE), DIMANCHE

GROSSER PREIS VON BADEN (Gr1)

Zagrey sur la route de l’Arc

Il a dû sortir le grand jeu et lutter jusqu’au bout mais cette victoire de Gr1, ô combien méritée, est enfin arrivée pour Zagrey (Zarak) dans le Grosser Preis von Baden ! Il avait un adversaire de moins puisque Fantastic Moon (Sea the Moon), le gagnant du Deutsches Derby (Gr1), a été finalement déclaré non partant après la sixième course, son entourage n’appréciant pas la décision des officiels de donner un “petit” arrosage au gazon…

Le représentant de l’écurie Altima et Gérard Augustin-Normand est parti grandissime favori mais n’a pas eu une course facile, bien au contraire. Mr Hollywood (Iquitos), deuxième du Derby allemand, a imprimé un train modéré suivi par la pouliche Kassada (Sea the Moon). En face, Sisfahan (Isfahan) a fait mouvement et s’est porté à la hanche de l’animateur, alors que Christophe Soumillon, en selle sur Zagrey, attendait patiemment son jour. La course s’est jouée sur un long démarrage avec le petit peloton qui est venu, comme à l’accoutumée, sur la lice des tribunes. Zagrey s’est retrouvé enfermé à 250m du poteau mais son pilote a enfin trouvé l’ouverture à la corde lorsque Mr Hollywood, sous l’effet de la cravache, s’est décalé sur sa gauche. On a eu droit à une super lutte et c’est tout à la fin que Zagrey est parvenu à prendre une encolure au pensionnaire d’Henk Grewe alors que Straight (Zarak), longtemps dernier, a refait beaucoup de terrain pour se classer troisième.

Il tient son ticket pour l’Arc

Yann Barberot était soulagé à l’issue de la course. L’entraîneur décroche le deuxième Gr1 de sa carrière, après la victoire de Waikika en 2016 dans le Premio Vittorio di Capua. Il nous a dit : « Zagrey méritait de remporter son Gr1. C’est enfin mission accomplie. Il a eu une course difficile liée au manque de train et, à un moment, il a même été bloqué. Heureusement cela s’est ouvert et Zagrey a fait parler la classe. C’est une victoire qu’on attendait et elle est enfin arrivée. Le gazon n’était pas en très bon état, fatigué après de nombreuses courses, et cela n’a pas aidé le cheval… Mais c’était pareil pour tout le monde. Le rêve continue et, si tout se passe bien d’ici le premier dimanche d’octobre, Zagrey sera au départ du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe… » À chaud, Christophe Soumillon a déclaré : « Je n’avais pas de place mais quand le passage s’est ouvert il a placé sa pointe. Il est vraiment très bon, je suis heureux pour son entourage et aussi pour son père, Zarak, un cheval que j’adorais… »

Mr Hollywood le meilleur des 3ans

Malgré la défaite, les 3ans allemands ont démontré une très bonne valeur. Mr Hollywood, un élève Ammerland acheté pour un petit prix à BBAG (15.000 €), est sorti grandi de cette deuxième place selon son entraîneur, Henk Grewe : « Il a très bien couru. S’il était resté “collé” à la lice, il aurait gagné… » Quant à Fantastic Moon, après son forfait de la dernière minute, il sera probablement revu dans le Prix Niel (Gr2) en cas de bon terrain.

Le premier Gr1 de Zarak

Zagrey, élevé par l’écurie Euroling (Jean-Paul Challet), a été présenté à la vente de sélection Arqana par le haras de Grandcamp où il a été racheté 32.000 € et a été pré-entraîné au même haras. Il est le premier lauréat de Gr1 de son père, Zarak (Dubawi), l’étalon basé aux Aga Khan Studs qui voit deux de ses produits sur le podium du Grosser Preis von Baden puisqu’il est aussi le père de Straight, troisième. Zarak a connu un bien joli week-end, avec aussi le succès de la “FR” Parnac dans les Flower Bowl (Gr2), samedi, à Saratoga. Zarak est à 11 vainqueurs de Groupe sur trois générations de 3ans et plus conçues au tarif de 12.000 €. Au cours des premières ventes de yearlings cette année, Zarak a eu 13 vendus au prix moyen de 95.076 €, presque huit fois son prix de saillie de 2021.

Le frère du bon Graignes

La mère, Grey Anatomy (Slickly), n’a pas couru mais elle a déjà donné trois sujets black types sur six produits en âge de courir. On lui doit aussi Graignes (Zoffany), troisième du Critérium International (Gr1) et la femelle Anatiya (Dariyan), qui s’est classée troisième d’une Listed, en Allemagne. La deuxième mère, Light Step (Nureyev), a remporté une Listed en Angleterre sur 2.000m. Elle a donné Nova Step (Dubawi), gagnante du Prix Ronde de Nuit, du Critérium de l’Ouest (Ls) et troisième du Prix des Réservoirs (Gr3).

Le dernier produit français de Grey Anatomy est une 2ans par Siyouni (Pivotal), achetée 155.000 € par Guy Petit pour un client irlandais. La poulinière, vide, a été vendue 43.000 € à S.P. Fitzgerald lors de la vente de février 2022.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires