lundi 17 juin 2024
AccueilA la uneBig Rock (127), le meilleur miler au monde

Big Rock (127), le meilleur miler au monde

LES RATINGS DU CHAMPIONS DAY

Big Rock (127), le meilleur miler au monde

Les handicapeurs de la British Horseracing Authority ont rendu leur verdict suite au succès de Big Rock (Rock of Gibraltar) dans les Queen Elizabeth II Stakes (Gr1). Avec un rating de 127, l’élève de la Yeguada Centurion est tout bonnement le meilleur miler au monde ! Une course remportée de bout en bout, par six longueurs, n’est jamais facile à étalonner, surtout sur un terrain lourd qui peut légitimement allonger les écarts. Selon nous, une cotation élaborée par la très en vogue I.A. aurait même boosté le rating du pensionnaire de Christopher Head en prenant en repère le 117 attribué à Facteur Cheval (K) (Ribchester). Heureusement, l’homme possède une autre sensibilité que l’intelligence artificielle et Dominic Gardiner-Hill, chargé de coter la course, a pris Facteur Cheval en 116 et il a jugé à onze livres les six longueurs affichées à l’arrivée. Le 127 de Big Rock est le meilleur rating affiché au cours des différents miles du Champions Day depuis 2012, date de la victoire d’Excelebration (Exceed and Excel), gratifié alors de 130. Le top de cette course, proposée sur un tracé rectiligne depuis 2011, reste le 136 de Frankel (Galileo) lors de la première édition.

Il n’est qu’à trois livres de Goldikova

Il faut encore remonter plus loin dans le temps pour trouver un miler français capable d’atteindre pareil niveau. En 2010, le succès dans les 2.000 Guinées et surtout la victoire en terrain très souple dans le Prix Jacques Le Marois (Grs1) – par deux franches longueurs et face à Goldikova (Anabaa) – avaient boosté Makfi (Dubawi) en 128 avec, à la clé, le titre de meilleur miler de la planète. L’inoubliable “Goldi” avait fait mieux encore en 2009 avec son sacre sur le mile et un rating canon de 130. Sur cette distance, la seule femelle ayant affiché un rating plus élevé est l’australienne Winx (Street Cry) qui avait terminé son année 2017 à 132.

Les sept titres de la famille Head

Dans le classement des meilleurs milers tricolores depuis 2009, Big Rock, avec ce 127 décroché en Angleterre, vient derrière Goldikova et Makfi mais il faut également relever autre chose. En effet, samedi, après l’envolée de Big Rock, il s’agit du septième titre pour l’entraînement de la famille Head. Freddy l’a remporté deux fois avec Goldikova, tout comme avec Moonlight Cloud (Invincible Spirit), alors que Charm Spirit (Invincible Spirit) et Solow (Singspiel) ont été champions de France une fois. Solow avait aussi terminé la saison 2015 en tête du classement mondial de la distance ex aequo avec le champion de Hongkong Able Friend (Shamardal), avec un rating de 125.

King of Steel progresse d’une livre

Dans les cinq Groupes du Champions Day, un seul lauréat a fourni un rating de 120 ou plus. King of Steel (Wootton Bassett) a remporté les Qipco Champion Stakes (Gr1) en 122, soit une livre de plus que sa valeur avant la course. Via Sistina (Fastnet Rock), avec sa deuxième place, monte à 117 alors que dans des conditions difficiles, Horizon Doré (Dabirsim) a performé à 116, c’est-à-dire quatre livres de moins que son top. C’est un détail, la France peut attendre les grands rendez-vous d’arrière-saison très confortablement avec le meilleur 3ans du monde sur 2.400m Ace Impact (Cracksman), à 128, et Big Rock meilleur miler de la planète.

Sunway et Los Angeles en 111

Le lauréat du Critérium International (Gr1) Sunway (Galiway) a affiché les progrès attendus dimanche à Saint-Cloud. Son rating de 105 n’a pas encore été mis à jour par la B.H.A., mais en prenant comme repère le 105 attribué au quatrième, Saganti (Zarak), l’élève de Guy Pariente a performé à 111, suivi de son dauphin, Alcantor (New Bay), qui a confirmé à 110. Même cas de figure pour le Critérium de Saint-Cloud (Gr1). Les handicapeurs irlandais n’ont pas encore attribué un rating au gagnant Los Angeles (Camelot) mais la course, si l’on se réfère à Ramadan (Le Havre), bon quatrième à 108, pousse le poulain de Ballydoyle à 111. Ce qui n’est pas mal pour un poulain qui n’en était qu’à sa deuxième sortie…

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires