dimanche 23 juin 2024
AccueilA la uneDettori ne prend plus sa retraite... il part aux Etats-Unis

Dettori ne prend plus sa retraite… il part aux Etats-Unis

Dettori ne prend plus sa retraite… il part aux Etats-Unis

Il l’avait confié à ses amis en juillet. Lanfranco Dettori, une fois terminé sa tournée d’adieux, deviendra un jockey américain. Jeudi, les bruits se sont transformés en annonce officielle : « Je me suis vraiment amusé toute la saison à Santa Anita. J’ai retrouvé le plaisir de mon travail dans un lieu que j’ai toujours adoré. C’était une petite idée qui galopait dans ma tête. J’ai eu une magnifique saison et je pense que l’hiver en Californie m’a beaucoup aidé. Mon agent américain Ron Anderson m’a dit : “pourquoi pas ?” et le visa est arrivé. »

Un choix de vie

« Le circuit californien est moins stressant, on reste sur place, le climat est plus doux. Franchement, j’ai encore envie de monter mais pas dans le froid, sous la pluie ou avec de longs voyages. Bref, je ne suis pas encore prêt pour la retraite. Mes enfants ont tous leurs occupations et ils sont partis vivre leur vie, j’ai loué ma maison à Newmarket et ma femme adore Santa Anita. La Californie est une façon de lever le pied plus progressivement… »

Le rêve du Kentucky Derby

La date de la retraite n’est pas encore fixée. Trois mois ou trois ans ? Lanfranco Dettori a un grand objectif : « L’an dernier, j’étais parti en Californie avec l’idée de dénicher un cheval pour gagner le Kentucky Derby. Je ne l’ai pas trouvé… Les champions sont l’essence de la vie d’un jockey, et c’est pour cette raison que je ne peux pas dire jusqu’à quand je monterai. Si le cheval pour le Kentucky Derby arrive cette année, je monterai au moins jusqu’au premier samedi de mai… S’il n’arrive pas, je prendrai peut-être ma retraite. »

Dimanche à San Siro

Dimanche, Dettori fera le déplacement à San Siro pour monter Tempesti (Albert Dock) dans le Premio del Jockey Club (Gr2), le français Douriann (Golden Horn) dans le Premio del Piazzale – Memorial Enrico Camici (Gr3), et Noble Title (Siyouni) dans le Premio Omenoni (L). Lanfranco Dettori a ses racines à San Siro, où il avait fait ses débuts : « J’aurais fait le déplacement même sans monter, c’est une façon de rendre hommage à l’hippodrome où j’ai grandi, de remercier les turfistes de Milan, et d’embrasser mes amis italiens. » Le samedi 21 octobre, il dira adieu à l’Angleterre lors du Champions Day avant de s’embarquer pour son tour du monde. Les bookmakers proposent à 2/1 le retour de Lanfranco Dettori en Angleterre en 2024, mais c’est un mauvais pari. Pour les supporters qui ont encore envie de le voir en piste, il faudra se lever la nuit et se régler sur l’heure californienne.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires