samedi 24 février 2024
AccueilCoursesDiyashal débute victorieusement en steeple

Diyashal débute victorieusement en steeple

Compiègne, lundi

Prix Daniel Merle (Steeple-chase)

Diyashal débute victorieusement en steeple

Lauréat du Prix Royal Junior sur les haies d’Auteuil, Diyashal (Shalaa) n’avait fait que progresser sur les balais. Lundi, dans le Prix Daniel Merle, pour ses premiers pas sur les gros obstacles, le représentant du haras de Sainte-Gauburge a causé belle impression. Attentiste en cinquième position, il est passé troisième après le talus des tribunes et son partenaire, Johnny Charron, l’a rapproché en dehors, ce qui lui a permis d’éviter Grandbat (Bathyrhon) et Holetown (Morandi), tombés au bull-finch, à son intérieur. Venu très librement entre Les Loyautés (Muhtathir) et la favorite, Karré d’As (Balko), entre les deux dernières haies, Diyashal s’est envolé sur le plat, uniquement sollicité aux bras. Le pensionnaire de Joël Boisnard s’est imposé de trois longueurs. Après pareille victoire, Diyashal a peut-être gagné son billet pour les Prix Vatelys et Roger de Minvielle (Ls), même si l’opposition sera, on l’espère, plus relevée dans ces épreuves. Karré d’As a beaucoup « consommé » et elle a penché sur sa gauche dans la ligne droite avant de bien se relancer pour s’emparer de la deuxième place, cinq longueurs devant Les Loyautés.

DHHARASDULION.png

Perfectible

Johnny Charron remplaçait Théo Chevillard, victime d’une épaule luxée suite à une chute à Auteuil. Il a déclaré : « Je pense que Joël [Boisnard, son entraîneur, ndlr] n’a pas trop le choix des engagements [Diyashal est en 65,5 de valeur en haies…, ndlr]. En steeple, le poulain devait confirmer et il l’a fait. Je devais partir « off » et attendre au maximum. Il le fait bien. C’est un poulain perfectible qui a encore besoin de se régler sur l’obstacle. Il était un peu surpris, mais cela devrait aller. Son origine de plat a joué en sa faveur. Il est en devenir. »

Un frère en vente cette semaine à Deauville

Élevé par le haras de Sainte-Gauburge, Diyashal est né pour réussir en plat, puisque fils de Shalaa (Invincible Spirit) et de la toute bonne Diyakalanie (Ashkalani), deuxième des Prix de la Nonette et Exbury (Grs3) et troisième d’un Prix de Diane (Gr1). La jument a produit Dream Dy (Dream Ahead), troisième du Prix Altipan (L), Moon Wolf (Intello), deuxième du Qatar Prix du Cadran (Gr1), mais aussi Marie Céleste (Galileo), à l’origine de Vae Patron (Manduro), lauréat du Prix d’Angers, et placé de Listed à Auteuil. Diyakalanie est une sœur de Dilek (Sendawar), devenu Viva Macau une fois exporté à Hongkong, lauréat du Prix Daphnis (Gr3) et placé du Jean Prat (Gr1). Le yearling de Diyakalanie par Toronado sera présenté à la vente d’octobre Arqana par le haras de l’Hôtellerie.

Green Desert

Invincible Spirit

Rafha

Shalaa

War Chant

Ghurra

Futuh

DIYASHAL (H3)

Soviet Star

Ashkalani

Ashtarka

Diyakalanie

Doyoun

Diyawara

Diya

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires