dimanche 16 juin 2024
AccueilAutres informationsÉlise Drouet sur la vague Ace Impact

Élise Drouet sur la vague Ace Impact

Le tour des haras

Élise Drouet sur la vague Ace Impact

Du 17 au 21 octobre, Arqana organise sa vente d’octobre. Nous sommes partis à la rencontre des vendeurs. Rendez-vous aujourd’hui avec Élise Drouet, du domaine de l’Étang.

Ancienne directrice du haras des Capucines, Élise Drouet a lancé le domaine de l’Étang, dans la Sarthe, en 2014. Moins de dix ans plus tard, la structure a vécu une année riche en émotions puisqu’elle a préparé et présenté, à Arqana, en août 2021, un poulain par Cracksman et Absolutly Me (Anabaa Blue), lequel sera nommé Ace Impact. En l’espace de six courses et un peu moins de dix mois, Ace Impact s’est imposé comme le meilleur 3ans européen, remportant les Qatar Prix du Jockey Club et Arc de Triomphe (Grs1). « Nous avons tous vibré ! C’est exceptionnel. L’histoire est très belle : un cheval élevé dans un petit haras [le haras du Long Champ de Barbara Moser, ndlr], par des éleveurs qui ont deux poulinières [Waltraut et Karl Spanner, ndlr], préparé et présenté aux ventes par une petite structure et acheté par un petit propriétaire [Serge Stempniak, qui n’avait pas alors une casaque classique, ndlr]. Ace Impact avait été exemplaire quand nous l’avions présenté aux ventes, raison pour laquelle Jean-Claude Rouget a signé le bon. L’entraîneur a parlé de lui comme d’un poulain très sensible et il l’est : très sensible, très émotif. Tout le monde a su le comprendre. Avec lui, j’ai eu une relation de centaure. Il était à part, pas comme les autres, c’est certain. Mais, évidemment, on ne pouvait pas savoir, à l’époque, qu’il atteindrait un tel niveau. »

Deux lots en octobre

Le domaine de l’Étang présente deux lots lors de la vente de yearlings d’octobre Arqana. Ce sont deux pouliches. Le lot 383 est une fille d’Almanzor (Wootton Bassett) et d’Armure Bleue (Invincible Spirit). Elle descend d’Aquarelliste (Danehill). Il s’agit donc d’une souche Wildenstein : « Armure Bleue est la première jument que nous sommes allés chercher en Irlande [achetée 38.000 € dans le cadre de la dispersion Wildenstein à Goffs, ndlr]. Ses produits se sont bien vendus et je suis persuadé que la qualité de la souche va ressortir. Elle a un 3ans par Zarak qui est entraîné aux États-Unis par Kenny McPeek. Je suis en contact avec lui, je sais qu’il l’aime bien, il cherche juste les bons boutons. Elle a aussi donné Alcalas (Almanzor) qui avait été achetée par le haras d’Étreham. Ils l’aimaient bien mais elle a eu des problèmes aux yeux qui ont mis fin à sa carrière. La yearling est une très jolie pouliche, très puissante. »

Le lot 537 est une fille de Galiway (Galileo) et de Nuit d’Ivresse (Herythenavigator), dont le premier produit Night Chope (Kheleyf) a gagné deux courses à 2ans. C’est son troisième produit et elle a été achetée 10.000 € à la vente d’élevage : « C’est un pinhooking choisi par Pierre Cazautet. C’est une très jolie pouliche. » La deuxième mère, Danehill’s Pearl (Danehill Dancer), a gagné le Prix Madame Jean Couturié (L), la troisième mère Mother of Pearl (Sadler’s Wells) s’est imposée dans le Prix Saint-Roman (Gr3) au mois de novembre de ses 2ans et elle a aussi donné Captain Cat (Dylan Thomas), lauréat de deux Grs3 sur le mile (Sovereign Stakes & Superior Mile). Il s’agit de la souche de Turtle Island (Fairy King).

De Chantilly jusqu’au Japon et l’Australie

Avant la vente d’octobre, Élise Drouet a vécu une dernière quinzaine riche en émotions. Le 1er octobre, Ace Impact gagnait l’Arc. La veille, elle avait les yeux tournés vers Hanshin, au Japon, pour suivre les débuts d’Awaking (Kingman). Le poulain, né et élevé au domaine de l’Étang, avait été acheté 560.000 € par l’entraîneur japonais Yoshito Yahagi lors de la vente d’août Arqana – une vente record pour le domaine de l’Étang, Élise Drouet ayant déboursé 280.000 € pour le poulain alors qu’il était foal, rachetant les parts d’anciens associés. Awaking n’a pas gagné pour ses débuts mais se classe quatrième, faisant un effort important en partant pour effacer le 15 à la corde : « C’était mon premier partant au Japon et il court bien ! Nous avons suivi cela avec intérêt. Hiroo [Shimizu, ndlr] est en contact avec monsieur Yahagi donc je peux avoir des nouvelles du poulain. Il l’aime beaucoup. » Le domaine de l’Étang a aussi été à l’honneur du côté de l’Australie où Lodbrok (Australia) a gagné son maiden à Warrnambool, offrant une première victoire en Australie à la structure. Acheté 33.000 € foal dans le cadre d’un pinhooking familial, il avait été vendu 210.000 € à la vente de yearlings d’août. Enfin, jeudi 12 octobre, c’est à Chantilly que le domaine de l’Étang a brillé grâce à la 2ans Dyptique (Night of Thunder), née et élevée pour un client et vendue foal (105.000 €), qui a renoué avec le succès dans le Prix de la Croix d’Anleu (Classe 2).

Les yearlings de la vente d’octobre du domaine de l’Étang

Lot

Sexe

Père

Mère

383

F.

Almanzor

Armure Bleue

537

F.

Galiway

Nuit d’Ivresse

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires