mardi 27 février 2024
AccueilA la uneLa France puissance quatre

La France puissance quatre

LES CANDIDATS À LA BREEDERS’ CUP

La France puissance quatre

Quarante européens, dont quatre français, figurent sur la liste des 205 chevaux engagés dans les 14 courses de la Breeders’ Cup à l’affiche les vendredi 3 et samedi 4 novembre à Santa Anita. Les quatre français sont les pouliches Kelina (K) (Frankel) et Sauterne (Kingman) – cette dernière sous l’entraînement de Jean-Pierre Dubois – qui ont trouvé leur place dans le Breeders’ Cup Mile (Gr1), Onesto (K) (Frankel) sélectionné pour le Breeders’ Cup Turf (Gr1), et Les Pavots (No Nay Never) qui s’alignera vendredi dans la Breeders’ Cup Juvenile Fillies’ Turf (Gr1). La prochaine étape est la déclaration des partants qui aura lieu lundi avec le tirage au sort des places à la corde prévu dans la nuit de lundi à mardi en Europe.

Onesto dans un Turf de haut envol

Aidan O’Brien a déclaré ses meilleurs 3ans, le français d’élevage Paddington (Siyouni) est dans le Mile et Auguste Rodin (Deep Impact) dans le Turf qui s’annonce magnifique. Dans la course sur 2.400m, on devrait aussi trouver au départ le lauréat des Juddmonte International (Gr1) Mostahdaf (Frankel), qui a fait l’impasse samedi à Ascot en raison du terrain lourd, et le gagnant des Champion Stakes (Gr1) King of Steel (Wootton Bassett) – aussi engagé dans le Classic sur le dirt. Avec la présence d’Onesto, on assistera à la confrontation entre les plus grandes courses du programme européen. Pour mettre tous les atouts dans son jeu, le maître de Ballydoyle a aussi déclaré Bolshoi Ballet (Galileo) et Broome (Australia). Le Japon sera représenté par Shahryar (Deep Impact), associé à Cristian Demuro.

Kelina et Sauterne face à Paddington

Dans le Mile, les deux françaises Kelina et Sauterne seront opposées – outre Paddington – à la lauréate des 1.000 Guinées (Gr1) Mawj (Exceed and Excel), à l’autre Godolphin Master of the Seas (Dubawi) et à la japonaise Songline (Kizuna). Inspiral (Frankel), quant à elle, fera son premier voyage sur plus de 1.600m en s’alignant dans le Breeders’ Cup Filly & Mare Turf (Gr1), sur 2.000m, où elle sera opposée à un bien joli lot avec Warm Heart (Galileo) et la française d’élevage Lindy (Le Havre) qui a déjà bien appris son métier aux États-Unis.

Les Pavots en piste vendredi

La première française en piste sera Les Pavots, bonne troisième du Qatar Prix Marcel Boussac (Gr3), au départ vendredi avec les autres européennes Porta Fortuna (Caravaggio), Carla’s Way (Starspangledbanner) et Content (Galileo), qui ont toutes gagné au niveau Groupe lors de leur dernière sortie. L’autre « FR » Laulne (Starspangledbanner), achetée 750.000 € à la vente de l’Arc, fera ses débuts en Californie pour l’entraînement de Phil d’Amato et une association qui comprend aussi son éleveur et premier propriétaire, Gérard Augustin-Normand.

Deux japonais dans le Classic

Le Classic, la course la plus attendue par les Américains, se déroulera a priori sans européen au départ. Les favoris sont les 3ans Arcangelo (Arrogate), Arabian Knight (Uncle Mo) et Geaux Rocket Ride (Candy Ride) alors que le Japon sera représenté par le gagnant de la Dubai World Cup (Gr1) Ushba Tesoro (Orfèvre) et Derma Sotogake (Mind Your Biscuits), associé à Christophe Lemaire. Le programme de cette année ne s’achève pas avec le Classic. Deux courses ont été décalées en fin de réunion : il s’agit du Turf Sprint (Gr1) et du Sprint (Gr1).  

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires