vendredi 23 février 2024
AccueilInternationalLa leçon du professeur Lemaire

La leçon du professeur Lemaire

Kyoto (JP), dimanche

Kikuka Sho – St Leger (Gr1)

La leçon du professeur Lemaire

Plus de 46.000 personnes étaient présentes à Kyoto pour assister au Kikuka Sho (Gr1), le St Leger japonais qui se dispute sur la distance de 3.000m. C’est Durezza (Duramente) qui l’a emporté. Pourtant, le poulain n’était pas bien loti, avec le 17 sur 17 dans les stalles de départ. Christophe Lemaire a fait le bon choix en le laissant faire son effort en début de parcours, malgré le tournant de la petite piste arrivant vite, pour prendre la tête facilement. Durezza a mené bien dans son rythme. En face, deux adversaires ont fait mouvement et lui ont offert un sillage pour aborder le dernier tournant. Dans la ligne droite, à l’intersection des pistes, l’ouverture était là et Durezza a bien répondu : 34’’06 pour les derniers 600m et un succès acquis par trois longueurs et demie devant Tastiera (Satono Crown), gagnant du Derby japonais, et Sol Oriens (Kitasan Black), gagnant des 2.000 Guinées japonaises (Gr1, 2.000m) qui pointe à la troisième place à une longueur et demie.

Pas qu’un stayer

Durezza est entraîné par Tomohito Ozeki, que l’on connaît désormais en France puisqu’il a sous sa responsabilité Through Seven Seas (Dream Journey), quatrième du Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Comme la jument, il porte les couleurs du club Carrot Farm, avec 400 porteurs de part ayant investi environ 630 €. Troisième pour ses débuts au mois de septembre de ses 2ans, il restait sur quatre victoires consécutives dont trois de Stakes. Christophe Lemaire a commenté : « Il a pris un départ volant et ne demandait qu’à avancer, donc j’ai pris la tête. Il était bien à l’écoute en face et je savais qu’il allait bien finir. Quand il a accéléré au début de la ligne droite, je savais qu’il allait gagner. Le voir gagner son Gr1 sur 3.000m aujourd’hui, dans un lot aussi relevé, signifie qu’il devrait bien faire à ce niveau dans le futur, même sur 2.000m à 2.400m. » Le match pour la Cravache d’or japonaise continue, avec Christophe Lemaire et Yuga Kawada à égalité avec 129 victoires.

Les classiques de Duramente

Élevé par Northern Farm, Durezza est un fils de Duramente (King Kamehameha), mort à la fin de la saison 2021. Sa génération de 3ans, en 2023, a remporté quatre des six classiques japonais puisqu’on lui doit Liberty Island, gagnante de la Triple tiara. Comme elle, Durezza est issu d’une mère arrivant de l’Océanie : More than Sacred (More than Ready), gagnante des Oaks de Nouvelle-Zélande (Gr1). Durezza est son quatrième et meilleur produit. Elle a une 2ans par Real Steel et une yearling par Rey de Oro.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires