vendredi 14 juin 2024
AccueilCoursesSyrakus enchaîne

Syrakus enchaîne

Compiègne, vendredi

Prix du Vermandois (Classe 2)

Syrakus enchaîne

Après deux sorties discrètes, Syrakus (Almanzor) – le nom allemand de la ville italienne de Syracuse – avait montré un tout autre visage lors de sa troisième apparition à Fontainebleau. Séduisant lauréat de son maiden sur 2.000m ce jour-là, l’élève et représentant de Christa Zass laissait à penser qu’il avait eu besoin de temps avant de pouvoir pleinement s’exprimer. Vendredi, dans le Prix du Vermandois (Classe 2), les parieurs lui ont donné toute leur confiance en l’installant favori à un peu moins de 2/1. Parti benoîtement, le pensionnaire de Markus Nigge a patienté au centre du petit peloton. Devant, Coco du Haut (Storm the Stars) a faussé compagnie à ses rivaux en imprégnant un rythme sélectif. Nettement détaché à l’entrée de la dernière ligne droite, Coco du Haut a fini par trouver le temps long pour finir, ce dont a profité Syrakus pour venir l’attaquer sèchement, à 150m de l’arrivée. Parvenant à le dominer facilement à cet instant, Syrakus n’a ensuite pas eu à puiser dans ses réserves pour filer vers le succès. Derrière lui, il faut attendre cinq longueurs pour voir Leandra (Soldier Hollow) qui a ramené le peloton sur l’animateur, s’emparer de la deuxième place. Courageux, Coco du Haut conserve la troisième place, une longueur plus loin.

De mieux en mieux

L’entraîneur du gagnant, Markus Nigge, nous a confié : « C’est un poulain qui progresse. Cela fait deux fois qu’il court bien. C’est de mieux en mieux. Ce 3ans est bien né, avec une mère black type, mais il est un peu tardif. Désormais, il vise une Classe 1 s’il rentre bien de cette victoire. Il a débuté en terrain pénible et lors de sa deuxième course, il n’a pas mal couru, mais sans faire l’arrivée. Il a ensuite montré un tout autre visage lors de sa troisième sortie. Et aujourd’hui, c’est encore mieux. »

Sa mère s’est placée de La Coupe

Élevé par sa propriétaire, Syrakus a été présenté par l’écurie Saint-Louis à la vente de yearlings de novembre d’Arqana, où il a finalement été racheté 20.000 € par Christa Zass. C’est un fils de l’étalon du haras d’Étreham Almanzor (Wootton Bassett) et de Syrita (Siyouni), lauréate du Prix de la Calonne (L) et aussi troisième de La Coupe (Gr3). Syrakus est le premier produit de la jument qui a un yearling par Persian King (Kingman). En 2023, elle a été saillie par Galileo Gold (Paco Boy).

Sa deuxième mère, Garmerita (Poliglote), a gagné quatre courses, dont trois sur 2.000m et 2.100m à Longchamp. Outre Syrita, elle a donné plusieurs gagnants, dont Galactica (Dabirsim), lauréate du Derby Suisse, Gendarmerie (Dream Ahead), gagnante d’un maiden sur 2.200m au haras du Pin, ou encore Mandarita (Manduro), à l’honneur dans un maiden sur 2.100m au Touquet. Elle a un 2ans par Doctor Dino (Muhtathir), et un yearling par No Risk At All (My Risk). Garmerita est une sœur de Trait de Génie (Diamond Prospect), lauréat de trois Listeds et deuxième du Prix de Vichy (Gr3), ainsi que du Prix Gontaut-Biron (Gr3). C’est aussi une propre sœur de Bonne Gargotte, lauréate du Prix Panacée (L) et deuxième du Prix Corrida (Gr3).

Iffraaj

Wootton Bassett

Balladonia

Almanzor

Maria’s Mon

Darkova

Darkara

SYRAKUS (H3)

Pivotal

Siyouni

Sichilla

Syrita

Poliglote

Garmerita

Garmeritte

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires