samedi 24 février 2024
AccueilA la uneAce Impact réinvente (aussi) l'arrivée au haras !

Ace Impact réinvente (aussi) l’arrivée au haras !

Ace Impact réinvente (aussi) l’arrivée au haras !

Il est 15 h 30, lundi, quand le camion aux couleurs de Beaumont pénètre dans la cour qui abrite les étalons. À son bord, Ace Impact, et pour l’escorter, Mathieu Alex et trois fidèles de l’écurie Rouget, « Mickey », « Ponpon » et Séverine. Les familles Chehboub et Stempniak avaient convié la presse pour l’arrivée du crack au haras. Pas commun, pour un cheval exceptionnel !

« C’est l’idée de Kamel Chehboub, nous confie Mathieu Alex. Il m’a rappelé que lors de l’arrêt de carrière des grands athlètes, il y avait tout un cérémonial… Alors nous avons imaginé ouvrir les portes de Beaumont pour l’arrivée d’Ace Impact. Les ouvrir à tous n’aurait pas été possible pour des questions de sécurité, mais toute la presse, hippique mais aussi plus locale, a répondu présent ! » À l’arrivée du poulain invaincu, qui était encore monté lundi matin à Deauville, histoire de décompresser avant de changer totalement de vie, on sentait de l’émotion et aussi beaucoup de concentration. Il y a eu ce passage de relais touchant entre Mickey, premier garçon de l’écurie deauvillaise de Jean-Claude Rouget, et Grégory Parchantour, l’étalonnier de Beaumont. Mathieu Alex, le livret du cheval fermement en main, enchaîne : « Le cheval est facile, et de Deauville au haras, nous ne l’avons pas entendu une seule fois dans le camion ! Il va falloir qu’il trouve ses marques dans sa nouvelle vie et avec Grégory : entre un étalon et un étalonnier, c’est une relation subtile, faite de respect mutuel et de compréhension. Ace Impact va évidemment changer de routine ici : il va être marché et longé le matin, et nous lui avons aménagé pour le moment un petit paddock, qui va lui permettre de brouter sans pouvoir prendre de vitesse, en toute sécurité. »

Pour son confort, ses anciens anges gardiens sont rassurés : à Beaumont, dans la cour des étalons utilisée depuis mars dernier, les boxes font 30 m2… Ils sont au nombre de quatre, même si, au moment de sa rénovation, le haras n’accueillait que trois étalons : Sealiway, Intello, et Stunning Spirit« Ce matin, lorsque j’ai vissé la plaque d’Ace Impact sur laquelle sont gravées ses victoires dans le Jockey Club et l’Arc de Triomphe, j’ai eu du mal à exprimer ce que j’ai ressenti. Un rêve de gosse. Ce projet date d’à peine un an. À l’époque, Kamel m’avait confié ses ambitions d’accueillir des étalons de premier plan. Et aujourd’hui, tout cela se concrétise, avec l’accueil de ce cheval hors du commun ! Je mesure la chance que nous avons. » Ace Impact génère un véritable engouement à travers le monde entier puisque des Japonais ont déjà réservé des saillies. Si bien que le haras de Beaumont devrait organiser ses premières visites dès la vente d’élevage Arqana. « Nous pensons ouvrir nos portes durant deux heures, le matin, avant le début des ventes. Cela permettra aussi au cheval de s’habituer aux visites. » Le calme revient dans la cour, Sealiway, Intello et Stunning Spirit semblent avoir accepté leur nouveau voisin. Kamel Chehboub pose un regard attendri vers le box d’Ace Impact : « C’est une nouvelle histoire qui commence… »

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires