samedi 25 mai 2024
AccueilInternationalAmerican Flag en séance de rattrapage

American Flag en séance de rattrapage

SAN SIRO (IT), DIMANCHE

PREMIO VITTORIO DI CAPUA (Gr2)

American Flag en séance de rattrapage

Yann Barberot est le dernier entraîneur à avoir remporté le Premio Vittorio di Capua dans son précédent format. C’était en 2016 et ce championnat d’automne des milers était alors labellisé Gr1. Waikika (Whipper) avait su repousser les assauts de l’anglais Jallota (Rock of Gibraltar). La course a été rétrogradée Gr2 l’année suivante tout en conservant des allocations de Gr1 (247.500 €) mais, en 2023, elle a changé de place dans le calendrier hippique transalpin, pour être désormais programmée en novembre. Ce choix se révèle payant et les turfistes qui seront présents dimanche à San Siro auront droit à la plus belle course programmée en 2023 sur un hippodrome italien ! Dimanche, Yann Barberot alignera à San Siro American Flag (Wootton Bassett), qui fut favori de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1), où il avait dû se contenter de la quatrième place. Le représentant de Malcom Parrish a eu droit à un break de quatre mois après sa tentative en demi-teinte dans le Qatar Prix du Jockey Club (Gr1) mais il n’a pu s’illustrer lors de ses deux dernières sorties. Dès lors, le Premio Vittorio di Capua fera office pour lui de séance de rattrapage et American Flag retrouvera un terrain lourd à sa convenance malgré trois récents jours de soleil à Milan. La France pourra également compter sur Douriann (Golden Horn), troisième en dernier lieu du Premio del Piazzale – Memorial Enrico Camici (Gr3).

Poker Face, le grand favori

Le grand favori n’est toutefois pas français. Il s’agit de l’anglais Poker Face (Fastnet Rock), qui a gravi plusieurs échelons cette année et arrive à San Siro après un succès aisé dans le Qatar Prix Daniel Wildenstein (Gr2) et un rating 116. Archie Watson sera doublement représenté. Il alignera le grand voyageur Brave Emperor (Sioux Nation), qui a remporté en 2023 trois Grs3 et se déplacera dimanche dans un cinquième pays différent, ainsi que la jument Roman Mist (Holy Roman Emperor), qui a décroché son Gr3 en Allemagne et qui passera en vente au cours des Sceptre Sessions de Tattersalls. L’Allemagne pourra compter sur trois gagnants de Gr3 qui ont tous déjà gagné au niveau Groupe en Italie : le “FR” Westminster Night (Morandi), qui a brillé dans le Premio Ribot (Gr3), Aggenstein (Amaron), lauréat du Premio del Piazzale – Memorial Enrico Camici (Gr3), et See Hector (Counterattack), qui après un succès classique dans le Premio Parioli (Gr3) en 2022 a remporté deux Grs3 à domicile. L’Italie sera représentée par Cantocorale (Helmet), triple lauréat de Gr2 en 2022 mais qui n’a pu s’imposer en six sorties cette année, par Vero Atleta (Gleneagles), qui n’a pas confirmé son succès dans le Premio Parioli, et par Mangiafuoco (Buratino), en grande forme.

Cristian Demuro avec la Giubba

Cristian Demuro effectuera son retour en Italie après le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) d’Ace Impact (Cracksman). Il sera associé à American Flag mais également à Tempesti (Albert Dock), qui vise le doublé dans le Premio Federico Tesio (Gr3). Pour un jockey italien, porter la casaque de la Razza Dormello Olgiata reste quelque chose de spécial. Cristian a gagné une fois avec la Giubba, en septembre 2013 en selle sur Rottmayer (Hurricane Run). La tâche de Tempesti, qui retrouve son terrain, ne s’annonce toutefois pas simple face à Sammarco (Camelot), lauréat du Deutsches Derby (Gr1) 2022, qui n’a pu encore s’imposer cette année.

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires