samedi 24 février 2024

Californie

Californie

Il fait bon vivre sous le soleil californien au mois de novembre… Et surtout à Del Mar, Where the turf meets the surf. La Breeders’ Cup 2024 aura lieu sur le (tout petit) tracé de l’hippodrome de San Diego. Et ce sera encore le cas en 2025, comme vient de l’annoncer le comité de la Breeders’ Cup. Il est loin le temps où le grand challenge américain faisait le tour des États-Unis, avec même un détour au Canada, à Woodbine en 1996. Ce n’est pas uniquement la faute de la Breeders’ Cup, certains hippodromes ne souhaitant pas accueillir la réunion. Mais quand même ! Depuis 2008, la Californie, avec Del Mar et surtout Santa Anita, a été le théâtre de dix Breeders’ Cup et le Kentucky, avec Keeneland et Churchill Downs, en ont hébergé six.

L’un des atouts et arguments de recrutement sur la scène internationale de la Breeders’ Cup est de pouvoir proposer des courses – richement dotées – en bon terrain au mois de novembre. Du moins en Californie car, du côté du Kentucky, la météo est plus aléatoire. Avec Del Mar choisi pour deux années de suite après Santa Anita en 2023, la Breeders’ Cup s’ancre un peu plus au soleil. Est-elle destinée à, un jour, se fixer quelque part ? Rien n’évoque ce scénario à ce stade. Mais pourquoi pas ? Et, si une telle chose devait être envisageable, pourquoi ne pas investir sur un hippodrome proposant une grande piste en gazon, avec une belle ligne droite, plus sélective et plus à même de, peut-être, convaincre encore davantage de chevaux internationaux de faire le déplacement ? Pour rappel, la piste en gazon de Del Mar fait 1.408m pour une ligne droite de… 249m ! Soit 1m de moins que celle de Vincennes. Pas besoin de préciser que, dans ces conditions, un numéro de corde à l’extérieur peut devenir (quasiment) insurmontable, surtout sur le mile.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires