mardi 25 juin 2024
AccueilCoursesDoom dans un podium 100 % Newmarket

Doom dans un podium 100 % Newmarket

Fontainebleau, samedi

Prix Cérès (L)

Doom dans un podium 100 % Newmarket

Avec dix-sept partantes, ce Prix Cérès (L) avait des allures de charge de cavalerie. Cette Listed sur 1.400m – en fin de saison – offre de belles opportunités à des pouliches dont le parcours a été perturbé. C’est le cas des deux premières, venues d’Angleterre, Doom (Dubawi) et Run Zarak Run (Zarak). À noter que les trois premières sont entraînées à Newmarket ! Black Cess (Dabirsim) a fait le train avec Run Zarak Run à sa hanche. Le train a été régulier. Maxime Guyon, en selle sur la favorite Doom, a attendu son heure dans le sillage des animatrices. À mi-ligne droite, Run Zarak Run s’est retrouvée seule en tête et elle a fait illusion. Mais une fois décalée, Doom a fait parler sa classe pour s’imposer avec aisance. Run Zarak Run est deuxième à un peu plus d’une longueur. Mal partie, Naomi Lapaglia (Awtaad) termine très plaisamment pour se classer troisième.

Son entourage veut essayer de gagner un Groupe en 2024

James Wigan, éleveur et propriétaire, nous a confié : « Nous sommes bien sûr très heureux. C’est la fin de l’année et la pouliche confirme nos espoirs. L’an dernier, dans un maiden à Doncaster, Doom n’a été battue que d’une tête par Soul Sister (Frankel), laquelle s’est ensuite imposée dans les Oaks (Gr1). » Doom a été absente pendant 287 jours et elle n’est revenue à la compétition qu’en août 2023. Comme souvent en pareille occasion, elle a mis du temps à retrouver sa valeur : « Il a fallu être patient. Mais Doom nous en récompense aujourd’hui après avoir gagné son maiden à Redcar. Nous allons la conserver à l’entraînement l’année prochaine. Elle n’a que très peu couru cette année à 3ans. L’avenir lui appartient. La course de Fontainebleau nous a attirés car il n’y a plus rien sur le gazon en Angleterre. »

Run Zarak Run passe en vente sous peu

Elle porte le numéro 1549 de la vente de décembre de Tattersalls. Et son histoire est belle. Vendue yearling par Coulonces, elle est repassée en tant que 3ans inédite cet été sur le ring de Newmarket où Colm Sharkey a signé le bon à 21.000 Gns pour Paul Léonard. Fin septembre, Run Zarak Run débutait par une 3ans dans un modeste maiden sur 2.000m, une distance que son pedigree indiquait. Mais Harry Eustace a su aller contrer les préjugés. Huit semaines et trois courses plus tard, la voici black type sur 1.400m. De quoi ravir l’entraîneur de Newmarket qui nous a expliqué : « Elle a toujours montré “quelque chose” le matin, avec beaucoup d’envie. Je voulais la courir dans une Listed sur le mile après sa victoire de maiden. Mais dans le Prix Tantième (L)… elle a terminé dernière. C’était trop lui demander dans un terrain lourd face à une opposition relevée. La distance de 1.400m, de manière contre-intuitive vu son origine, lui convient mieux. Elle a très bien couru aujourd’hui. Je la pense capable de gagner une Listed sur 1.600m. La saison française sur le gazon, qui dure plus longtemps, offre de belles options à des profils comme celui de Run Zarak Run. Nous avons profité du fait qu’elle soit éligible aux primes françaises. Je ne sais pas quelle sera la décision du propriétaire. Elle est capable de gagner une course de ce niveau. Mais elle est dans le catalogue de Tattersalls. La décision leur appartient. »

En hommage à la championne Dank qui nous a quittés cet été

Doom a été élevée par son propriétaire – James Wigan – et elle n’a jamais vu un ring de vente. C’est un grand risque quand on connaît le prix de saillie de Dubawi (Dubai Millennium). Mais tout est oublié car la victoire black type de Doom lui donne une grande valeur résiduelle. Et elle donne un “coup de fouet” à sa mère, Dank (Dansili), laquelle n’avait pas encore au haras la même réussite qu’en piste. Gagnante des Atalanta Stakes (Gr3) en fin d’année de 3ans, Dank s’est révélée avec l’âge. À 4ans, elle a en effet remporté la Breeders’ Cup Filly & Mare Turf (Gr1) et les Beverly D. S. Stakes (Gr1), obtenant le titre de meilleure femelle sur le gazon américain cette année-là. Son premier produit, Maria Danilova (Galileo), a été vendu 4 millions de Gns à Godolphin. La pouliche n’a jamais couru. Vient ensuite Dusk (Galileo) qui n’a pas gagné en sept sorties. Et Dungeon (Dubawi) qui n’a pas brillé en trois sorties. Vient ensuite Doom. La jument est suitée de Lope de Vega (Shamardal). Selon le Return of Mare, la jument est morte et James Wigan nous a expliqué : « Dank est morte de colique cet été. Aussi avoir une fille black type au haras, c’est formidable. Surtout par Dubawi. Elle a un 2ans chez William Haggas, nommé Kilt. Nous allons aussi garder la pouliche par Lope de Vega. »

James Wigan a acheté la deuxième mère Masskana (Darshaan) pour 48.000 Gns. Élevée par les Aga Khan Studs, elle avait gagné en valeur 41 en France. Masskana a brillé au haras. Outre Dank, elle a donné Sulk (Selkirk), qui a gagné le Prix Marcel Boussac (Gr1) et a confirmé à 3ans dans les Grs1, de 2.000 à 3.100m, mais aussi Eagle Mountain (Rock of Gibratar), qui a remporté la Hong Kong Cup (Gr1). Masskana est l’aïeule d’une bonne vingtaine de black types.

Seeking the Gold

Dubai Millennium

Colorado Dancer

Dubawi

Deploy

Zomaradah

Jawaher

DOOM (F3)

Danehill

Dansili

Hasili

Dank

Darshaan

Masskana

Masarika

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires