jeudi 20 juin 2024
AccueilA la uneJolie fin de semaine pour la clôture de l'obstacle parisien

Jolie fin de semaine pour la clôture de l’obstacle parisien

Jolie fin de semaine pour la clôture de l’obstacle parisien

Les deux dernières réunions de l’année pour l’obstacle dit “parisien” auront lieu jeudi à Compiègne et samedi à Auteuil, avec de belles épreuves au menu. Des courses qui se font concurrence à deux jours d’intervalle seulement et sur des profils de piste similaires. Fort heureusement, quelques bons chevaux seront en piste sur ces deux hippodromes.

Jeudi à Compiègne

France Galop a procédé à la déclaration des partants de jeudi à Compiègne. Temps fort de la réunion, la Grande Course de Haies – Prix Léopold d’Orsetti (Gr3), concurrencée par le Prix Léon Olry-Roederer (Gr2) samedi, à Auteuil, a rassemblé sept partants dont Moujik (Siyouni), qui s’est promené lors de ses deux sorties en steeple et a réalisé de belles valeurs en haies. Son entraîneur, François Nicolle, nous a appris : « Nous n’avons pas trop le choix des engagements avec Moujik. La distance lui conviendra et j’espère simplement que la piste ne sera pas trop lourde. Il est bien et revient en haies car c’est une bonne course. Il devrait avoir son mot à dire. » Tombée dans le Grand Steeple-Chase de Compiègne (Gr2), Canichette (Prince Gibraltar) sera elle aussi en lice dans une discipline, les haies, où elle est moins connue. Son entraîneur, Louisa Carberry, nous a indiqué : « Canichette va très bien. Nous étions heureux qu’elle n’ait aucune séquelle de cette chute. C’est bien là le plus important. Comme nous n’avions plus beaucoup d’options en steeple, nous nous sommes dit que nous pouvions tenter les haies à Compiègne. Elle travaille et saute bien, étant égale à elle-même. Peut-être reste-t-elle meilleure en steeple ? Nous verrons bien. Elle ne manque pas de vitesse, donc en haies, elle n’aura aucun souci. J’ai hâte de voir comment elle va se comporter à ce niveau car il y a de très bons chevaux dans la course. Nous saurons désormais où elle se situe en haies… » Au cours de la réunion compiégnoise, il y aura également un passionnant Prix Général de Saint-Didier (Gr3) ainsi que deux Listeds : les Prix Roger de Minvielle et Roger Saint (Ls). Dans la première épreuve, François Nicolle comptera sur Game of Storm (Motivator), lauréat sur le steeple d’Auteuil et qui redescend de catégorie après sa tentative dans le Prix Congress (Gr2) où il a conclu au sixième rang : « Dans le Congress, Game of Storm affrontait un très bon lot face aux meilleurs de la génération. Il est un peu en dessous de ces chevaux-là. Il a bien récupéré de sa course. Il va courir cette Listed et ensuite nous irons peut-être à Pau. Il a du rythme et saute bien. Peut-être qu’en découvrant Compiègne, il va se reprendre et sera moins de l’avant. Il a l’air d’être bien en tout cas et la distance devrait lui convenir. » Dans le Roger Saint, l’écurie Nicolle sera représentée par Captain du Berlais (Kapgarde), vainqueur sur les 3.500m du steeple d’Auteuil. « Captain du Berlais a réalisé des choses intéressantes à Auteuil. Cette fois, nous allons “taper” un peu moins haut. Il a sa chance également. Il a du rythme et saute bien, donc la piste de Compiègne devrait également lui plaire… »

Samedi à Auteuil

Les premiers forfaits pour la réunion de samedi à Auteuil, avec quatre Groupes et deux Listeds au programme, ont eu lieu mardi matin. Dans le Prix Georges Courtois (Gr2), ils sont passés de dix-neuf à treize. Les deux premiers du Grand Steeple-Chase de Compiègne (Gr2) sont toujours en lice. À savoir Spes Militurf (König Turf) et Gold Tweet (On est Bien), lequel devrait plutôt s’orienter vers le Prix Léon Olry-Roederer (Gr2). Co-entraîneur de Spes Militurf, avec Guillaume Macaire, Hector de Lageneste nous a déclaré : « Spes Militurf est extra ! Il est très bien rentré de sa course, étant même plus beau qu’avant Compiègne. Nous en attendons une belle prestation et le cheval est resté très bien, aussi bien au niveau mental que physique. » Outre Spes Militurf, on retrouvera Kamchatka (Masked Marvel), frais, qui pourrait bien réaliser un numéro. François Nicolle a laissé deux chevaux sur les rangs : « Je ne suis pas certain d’aligner Le Listrac (Balko) dans le Georges Courtois, il faut voir. En revanche, Le Lude (Turgeon) va courir. Ce sera sa dernière course de la saison. Nous essaierons de faire au mieux. »

Dans le Prix Léon Olry-Roederer (Gr2), ils sont passés de 23 à 13. Tombée en face alors qu’elle avait des ressources, dans le Grand Prix d’Automne (Gr1), La Chenevière (Montmartre) trouvera une belle opportunité de terminer l’année en beauté dans le Gr2. Son mentor, François Nicolle, nous a dit : « La Chenevière est tombée bêtement dans le Grand Prix d’Automne. Elle était très bien et elle avait l’air d’aller très facilement. Au pire, nous aurions été deuxième ou troisième. Elle a le droit de courir le Prix Léon Olry-Roederer, d’autant qu’elle s’est arrêtée rapidement après sa chute. Elle n’a pas pris une course dure. À mon avis, elle sera ma meilleure chance de la réunion. Elle est bien placée au poids et il y a des chevaux qui devraient rouler, ce qui sera parfait pour elle. » Quatrième du Grand Prix d’Automne (Gr1), Norville (Air Chief Marshal) est inscrit, de même que Gold Tweet, redoutable en haies comme en steeple et pour lequel l’Olry-Roederer est prévu de longue date.

Dix 4ans sont restés inscrits dans le Prix Morgex (Gr3), parmi lesquels Klitchko de Belair (Walzertakt), deuxième à une courte tête d’un certain Amy du Kiff (Kapgarde) dans le Prix Bayonnet (L). Depuis, le poulain est tombé au gros open-ditch dans le Prix Maurice Gillois (Gr1), alors qu’il allait bien, mais il pourrait repartir du bon pied. Son co-entraîneur Hector de Lageneste, avec Guillaume Macaire, nous a déclaré : « Nous avons beaucoup de regrets avec Klitchko de Belair suite à sa chute dans le Prix Maurice Gillois et nous espérons qu’il puisse se rattraper dans le Prix Morgex. » Récent gagnant d’un steeple pour AQPS, Jolimay (K) (Cokoriko) est engagé à la fois dans les Prix Morgex et Nupsala. Son mentor, Louisa Carberry, nous a indiqué : « Jolimay va très bien, il est en pleine forme. Il courra samedi, mais je ne sais pas encore quelle course. Nous allons en discuter avec ses propriétaires… »

Enfin, dans le Prix André Michel (Gr3), treize femelles sont toujours engagées. L’invaincue Try Line (K) (Castle du Berlais) a disparu de la liste, elle qui a enlevé le Prix Bernard Sécly (L). Mais il reste Javanaise (Free Port Lux), gagnante du Prix Christian de Tredern (Gr3) et qui adore le terrain lourd, Guarana (K) (Bathyrhon), lauréate du Prix Dominique Sartini (L), Angéla du Berlais (Great Pretender), valeur sûre à ce niveau, et Ashtana (Gleneagles), deuxième du Prix Bernard Sécly. François Nicolle a laissé sur les rangs Marie Coastala (Coastal Path) au sujet de laquelle il nous a appris : « Marie Coastala aura un steeple [le Prix Jean Laumain, ndlr] en compagnie de Six One. ICe dernier courra probablement cette course ou le Prix André Michel (Gr3). »

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires