vendredi 23 février 2024
AccueilCoursesMarfisa, un bel update pour décembre à Arqana

Marfisa, un bel update pour décembre à Arqana

Le Mans, lundi

Prix de Sargé-lès-Le Mans (Classe 2)

Marfisa, un bel update pour décembre à Arqana

Lauréate de son maiden lors de sa septième tentative sur 2.400m à Nantes, début octobre, Marfisa (Lope de Vega) voyait sa régularité récompensée. Alignée ensuite au départ d’un handicap sur 2.500m à Saint-Cloud, la représentante de Susan Harris et de Ballylinch Stud – son éleveur –, avait visiblement trouvé le temps long pour finir, devant se contenter de la quatrième place. Lundi, nettement raccourcie dans le Prix de Sargé-lès-Le Mans (Classe 2), Marfisa a pu pleinement s’exprimer, tout en démontrant également son aptitude au terrain collant (4,5). Patiente au sein du peloton en début de course, la pensionnaire de Nicolas Clément a ensuite reculé au fil du parcours. Encore loin au moment de pénétrer dans la dernière ligne droite, Marfisa a ensuite enclenché tout à l’extérieur de la piste. Regagnant mètre après mètre, elle l’emporte finalement en dernière assaillante par une longueur et demie aux dépens de la favorite et rentrante, Prija (Shalaa). Une courte encolure plus loin, Leandra (Soldier Hollow) complète le podium.

L’aptitude au terrain a fait la différence

À sa descente de cheval, le pilote vainqueur, Sébastien Maillot, a confié sur Equidia : « Marfisa est une pouliche qui a une grosse aptitude au terrain lourd. En dernier lieu, dans un handicap sur 2.500m à Saint-Cloud, la distance s’était avérée un peu trop longue pour ses aptitudes. Le raccourcissement lui a cette fois été bénéfique. Nous avons eu une bonne course. Lorsque j’ai pu la décaler et bien l’équilibrer, elle a franchement bien accéléré. » Dans quelques semaines, Marfisa sera présentée par Nicolas Clément sous le numéro de lot 321 à la vente d’élevage d’Arqana.

Sa grand-mère est placée des Dahlia Stakes

Élevée par Ballylinch Stud, Marfisa a été présentée par ses éleveurs à l’Orby Sale de Goffs, où elle avait été achetée 120.000 € par Tina Rau Bloodstock. C’est une fille de l’étalon de Ballylinch Stud Lope de Vega (Shamardal) et de Special Gal (Galileo), restée inédite. Outre Marfisa, elle a produit Liseo (Lope de Vega), qui a gagné un handicap sur les 2.000m de la P.S.F. de Chelmsford. Elle a une 2ans, Piatra Neamt (New Bay), toujours inédite. Sa deuxième mère, Special Delivery (Danehill), avait terminé troisième à Newmarket des Dahlia Stakes (Gr3). Au haras, elle a ensuite produit Sano di Pietro (Dalakhani), gagnant du Prix Frédéric de Lagrange, à Vichy (L), Sagami (Street Cry), troisième du Grand Prix de Nantes (L), et aussi Sand River (High Chaparral), la mère de Sarrasin (Monsun), troisième des Villiers Stakes (Gr2), et de Sharawi (Pivotal), multiple placée de Listeds en France.

Giant’s Causeway

Shamardal

Helsinki

Lope de Vega

Vettori

Lady Vettori

Lady Golconda

MARFISA (F3)

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Special Gal

Danehill

Special Delivery

Seconde Bleue

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires