dimanche 14 avril 2024
AccueilInstitutionL'élection du nouveau président de France Galop en tête des suffrages

L’élection du nouveau président de France Galop en tête des suffrages

JDG AWARDS – ÉVÉNEMENT DE L’ANNÉE INSTITUTIONNEL

Avec 25,6 %, l’élection du nouveau président de France Galop est arrivée logiquement en tête de vos votes dans la catégorie “événement institutionnel de l’année”. Trois candidats se sont finalement présentés à la succession d’Édouard de Rothschild, président sortant : Guillaume de Saint-Seine, Jacques Détré et Louis de Bourgoing. Jour de Galop avait organisé le Grand Débat, dans nos locaux, où chacun d’entre eux a pu exposer son programme. Le 12 décembre, c’est Guillaume de Saint-Seine, propriétaire en plat et en obstacle depuis plus de trente ans, qui a été élu à la tête de France Galop. Il a rapidement mis en place son équipe de travail et développé les premières mesures qu’il avait souhaité instiller dans la présentation de son programme.

2e Le taux de TVA passe à 5,5 % pour l’élevage

Le gouvernement a fait le choix de retenir un amendement visant à régulariser l’application du taux réduit de 5,5 % de TVA aux activités des poney clubs et centres équestres. En ce qui concerne les courses, ce taux réduit de TVA s’appliquera pour les activités d’élevage, avec effet rétroactif au 1er janvier 2023. Les activités concernées par le taux réduit de 5,5 % au 1er janvier 2023 sont : les pensions des poulinières, les pensions des étalons, les ventes de poulinières, les ventes d’étalons, les ventes de parts d’étalons, les ventes de saillies, les poulinages sans intervention du vétérinaire… Cette première avancée majeure a retenu votre attention et récolté 24,6 % de vos votes.

3e Un cheval peut être distancé pour usage abusif de la cravache

Le samedi 18 novembre à Auteuil, l’anglo-arabe Garry de la Brunie est devenu le premier cheval à être distancé en raison d’un nombre de coups de cravache excessif. Le cheval de José-Robert Vidal a passé le poteau en tête dans le Steeple National des Anglos, une tête devant Gianicolo… Mais la sirène a vite sonné. Depuis le 1er septembre 2023, le Code des courses établit en effet qu’un cheval ayant reçu durant le parcours neuf coups de cravache ou plus devait être distancé, quel que soit son classement. Les commissaires ont compté neuf sollicitations au cours du parcours. Il a donc été distancé. Cette première vous a marqués et vous avez voté pour cet “événement” à hauteur de 20,5 % de vos suffrages.

Les autres événements par ordre décroissant de vos votes :

– Christophe Soumillon lance son académie pour développer les courses de poneys

– L’Afasec lance une master class pour former les cracks jockeys de demain

– Olivier Delloye annonce son retour chez Arqana

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires