samedi 22 juin 2024
AccueilInternationalNo Frankel, no party

No Frankel, no party

TATTERSALLS DECEMBER FOAL SALE

No Frankel, no party

L’an dernier, lors de la troisième session de la Tattersalls December Foal Sale, huit produits de Frankel (Galileo), deux mâles et six femelles, étaient passés sur le ring et ils avaient trouvé preneur pour 2,82 millions de guinées. Vendredi, la seule fille du crack proposée à la vente a été adjugée à 260.000 Gns (314.600 €). La différence de l’impact de Frankel est de 2,56 millions. Le chiffre d’affaires de la journée forte de la vente a perdu 2,16 millions en se fixant à 17,94 millions (21,71 M€), soit un recul de 12 % alors que le prix moyen a baissé de 13 % à 95.952 Gns (116.100 €). Le taux de vendus a progressé à 87 %. Les foals vendus à 250.000 Gns ou plus ont été au nombre de quinze, c’est-à-dire quatre de moins qu’en 2022 quand sept Frankel avaient franchi cette barre.

Un Wootton Bassett à 300.000 Gns pour Sumbe

Six foals ont affiché plus de 250.000 Gns dans la soirée de vendredi et, parmi eux, se trouve un Wootton Bassett (Iffraaj) acheté 300.000 Gns (363.000 €) par Sumbe. C’est le premier produit de l’inédite Roses are Red (Galileo), une demi-sœur d’Ivawood (Zebedee), double gagnant de Gr2 à 2ans et placé classique sur le mile. Dans une vente où les acheteurs qui font courir dominent le haut de gamme, il faut noter le top price des pinhookers. Il s’agit d’un Sea the Stars (Cape Cross) acheté 330.000 Gns (399.000 €) par Frannie Woods d’Abbeylands Farm. Il est le deuxième produit de la gagnante black type Tango (No Nay Never), qui remonte à une belle souche développée par Franca Vittadini et bien connue en France. Le yearling de Tango, un Wootton Bassett, a été l’objet d’un pinhooking de Yeomanstown l’an dernier : le haras irlandais l’avait acheté 180.000 Gns et revendu 450.000 Gns à Godolphin à Tattersalls October book 1.

Les bons débuts de St Mark’s Basilica

Les premiers foals de St Mark’s Basilica (Siyouni) étaient très attendus. L’étalon de Coolmore a bien passé le test avec neuf foals, tous vendus, dont la top price à 575.000 Gns (696.000 €) achetée par Jill Lamb pour Newsells Park Stud. Trois autres ont plus que doublé le prix de saillie (65.000 €) et, même en effaçant la top price, le prix moyen des huit autres s’est fixé à 102.687 Gns (124.251 €). Palace Pier (Kingman) avait huit foals en vente conçus à 55.000 £. Sept ont trouvé preneur avec un top price à 200.000 Gns (242.000 €). C’est Godolphin qui a posé l’enchère gagnante pour un demi-frère de la gagnante black type et placée de Groupe Dubai Love (Night of Thunder). Le prix moyen des foals de Palace Pier est de 93.429 Gns (113.000 €).

La sœur d’Emily Upjohn à 125.000 Gns

Parmi les étalons représentés par leurs premiers foals lors de la troisième session, deux autres ont enregistré un lot à six chiffres. Le sprinter Starman (Dutch Art), qui a officié en 2022 à 17.500 €, avait deux sujets dont une demi-sœur de la double gagnante de Gr1 Emily Upjohn (Sea the Stars) adjugée 125.000 Gns (151.250 €) à Tally-Ho Stud. Lope Y Fernandez (Lope de Vega), proposé à 8.500 £ (9.800 €) en 2022, a eu un poulain acheté 100.000 Gns (121.000 €) par Amanda Skiffington pour Giacomo Algranti. Dans sa page de pedigree il n’y a pas de gagnant de Gr1 sous la première mère et il faut remonter à la quatrième, la lauréate du Prix de Diane (Gr1) Shemaka (Nishapour).

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires