vendredi 12 juillet 2024

Pari (de Noël)

Pari (de Noël)

Le Japon célèbre Noël, mais d’une façon bien différente de la nôtre. Ceci étant dit, les illuminations sont installées un peu partout, peut-être pour mettre un peu de baume au cœur alors que les froides journées d’hiver s’installent. Noël, au Japon, est aussi lié à une course : l’Arima Kinen (Gr1, 2.500m), qui a lieu dimanche 24 décembre cette année. Le Gr1 a une place toute particulière auprès des Japonais. Si la Japan Cup est la grande course internationale, l’Arima Kinen est le Grand Prix, la finale des meilleurs 3ans et plus de 2.000m/2.400m, parfois le temps des adieux. La course se prépare à l’avance pour les passionnés, avec le système des votes permettant d’inviter au départ dix chevaux dont, parfois, certains n’ayant pas les gains pour. Il y a aussi quelques cadeaux à gagner pour les votants. Après tout, c’est Noël !

Cette année, l’Arima Kinen a attiré 4.075.363 votes, un tout petit moins qu’en 2022. Equinox (Kitasan Black) est arrivé en tête, mais il est aussi arrivé au haras… Le champion a obtenu 342.637 voix en 2023. L’an dernier, il était troisième aux votes – et s’était imposé sur la piste –, avec 294.688 voix. Tant de choses se sont passées ! Equinox ou non, l’Arima Kinen devrait de nouveau exploser tous les scores niveau enjeux. Elle est, un peu à l’image du Grand National au Royaume-Uni, un rendez-vous traditionnel pour placer un pari (de Noël) en espérant un petit cadeau au pied du sapin. C’est la course avec le plus d’enjeux au monde et les chiffres donnent le tournis. L’an dernier, 52.155.046.600 yens ont été joués sur l’épreuve (plus de 330 millions d’euros). À titre de comparaison, une grande cuvée de la Japan Cup, comme celle que nous avons eue en 2023, a vu des enjeux de 26.058.995.600 yens (environ 165 millions d’euros) : deux fois moins qu’un Arima Kinen…

VOUS AIMEREZ AUSSI

SÉRIES

ÉTUDE

Les plus populaires