vendredi 23 février 2024
AccueilVentesUne quatrième journée qui suit la tendance européenne

Une quatrième journée qui suit la tendance européenne

VENTE D’ÉLEVAGE ARQANA

La deuxième meilleure édition des deux dernières décennies

Un peu partout en Europe, les ventes hivernales ont subi une tendance baissière. Et décembre, à Deauville, s’inscrit dans cette même orientation. La quatrième journée n’est jamais simple, on le sait. Et malgré un nombre de chevaux un peu plus réduit que l’an dernier sur le ring, la moyenne baisse de 4 % pour s’établir à 5.396 €. Le taux de vendus perd quatre points à 76,81 %. Il faut aussi souligner que l’an dernier, plusieurs bonnes juments âgées du Quesnay avaient relevé cette ultime journée de vente de l’année. 

Le chiffre d’affaires de l’ensemble de la vacation, avec amiables, atteint 49 M€, soit – 16,62 % par rapport à l’année record que fut 2022. Le prix median progresse, passant de 17.000 € à 20.000 €, alors que la moyenne perd 7,8 %. Si on regarde sur le long terme, cette édition 2023 reste tout de même la deuxième meilleure des deux dernières décennies au niveau prix moyen et chiffres d’affaires. La difficulté, dans ce contexte, est qu’il ne faut pas confondre – pour les vendeurs – chiffre d’affaires et bénéfices. On voit qu’à l’étranger, beaucoup de haras ont joué la prudence au niveau des prix de saillies car les éleveurs anglo-irlandais ont souffert cet automne avec leurs yearlings. Arqana a mieux tiré son épingle du jeu avec cette tranche d’âge en 2023.

Une année record

En 2023, Arqana atteint les 208 M€ de chiffre d’affaires pour 3.148 chevaux vendus. En 2022, 3.375 lots ont été vendus pour 204,8 M€. Éric Hoyeau et Freddy Powell ont déclaré : « Dans le cadre d’une année record, l’édition 2023 de la vente d’élevage se conclut sur de bons résultats. Avec quatre pouliches et juments millionnaires, dont un top price historique à plus de 4 millions d’euros, la vacation de décembre voit son chiffre d’affaires dépasser les 45 millions d’euros pour la seconde fois. Portée par des acheteurs venus de toute l’Europe mais aussi des États-Unis, d’Australie, du Japon, d’Inde, de Turquie ou encore de France, la demande est restée soutenue. Le segment de marché intermédiaire est, quant à lui, resté fort et il enregistre une activité dense, tant d’un point vu international que domestique. Nous tenons à remercier et saluer le travail de tous les vendeurs, ainsi que les acheteurs qui ont de nouveau répondu présent. Nous remercions également l’ensemble des équipes, dans les cours, les haras, comme dans les bureaux, pour leur implication durant ce grand marathon qu’est la vente d’élevage. Celle-ci marquant la fin de la saison des ventes, nous souhaitons à tous de bonnes fêtes de fin d’année. »

Les grands indicateurs du jour 4

PrésentésVendus (%)Prix moyen (évol.)Prix médian (évol.)C.A. (évol.)
2023138106 (76,81 %)5.396 € (- 4,08 %)4 000 € (+ 14,28 %)572.000 € (- 19,94 %)
2022153127 (81,01 %)5.626 €3.500 €714.500 € 

Les grands indicateurs cumulés

PrésentésVendus (%)Prix moyen (évol.)Prix médian (évol.)C.A. (évol.)
2023866665 (76,79 %)70.865 € (- 7,78 %)20.000 € (+ 15,94 %)49.075.000 € (- 16,62 %)
2022927738 (79,61 %)76.844 €17.250 €58.858.500 €
Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires