jeudi 13 juin 2024
AccueilCoursesAlaia des Forges à la manière des forts

Alaia des Forges à la manière des forts

Pau, mercredi

Prix Magicienne, peloton 1 (Arabes)

Alaia des Forges à la manière des forts

Épreuve divisée, le Prix Magicienne (PA), peloton 1, est revenu à Alaia des Forges (Af al Buraq) qui participait à sa deuxième sortie publique. Le 13 décembre dernier, la représentante d’Abdullah Yousef Alhamadi avait effectué de bons débuts, s’adjugeant la troisième place de l’UAE National Library & Archives Cup – Sheikh Mansoor Festival, sur le tracé du jour. Ce jour-là, la pouliche avait pourtant connu un parcours assez délicat, longtemps contrainte de galoper en troisième épaisseur… Cela ne l’avait toutefois pas empêchée de se montrer très courageuse pour conserver la troisième place. Mercredi, Alaia des Forges était associée à Maryline Eon, laquelle a pu rapidement la positionner en tête de l’épreuve. Très professionnelle, Alaia des Forges a mené à son rythme, calée à la corde. Dans la ligne droite, elle a su placer une nouvelle accélération pour se détacher de ses concurrents et s’imposer d’un quart de longueur devant le favori, Tareq (Af Albahar), lequel a tracé une belle ligne droite. Trois longueurs plus loin, Jaouhar Grine (Af Albahar) complète le podium.

Peu démonstrative le matin

Présente à Pau, Élisabeth Bernard a expliqué au micro d’Equidia : « Je ne vais pas vous mentir : c’est une pouliche qui a toujours terminé dernière décollée de tous ses galops ! Sa première course avait déjà été une belle surprise. Pourtant, j’avais prévenu ses propriétaires de ne pas placer en elle trop d’espoirs. D’ailleurs ses éleveurs étaient toujours dépités lorsqu’ils venaient la voir à l’entraînement. Elle est surprenante, malgré son avantage au poids. Elle a un grand cœur et une grande action. Aujourd’hui, elle montre qu’elle a certainement aussi un petit moteur… »

La petite-fille de Djari des Forges

Élevée par Catherine de Robert Labarthe et Stéphane Dubois, Alaia des Forges est une fille d’Af Al Buraq (Amer), étalon du haras de saint-Faust, et de Djamaa des Forges (Mahabb), lauréate d’une épreuve pour ses débuts à Agen. Au haras, elle a déjà donné Majdaa des Forges (Majd al Arab), gagnante d’une course au Maroc, et Khatar des Forges (No Risk Al Maury), lauréat d’une course en France et d’une autre au Qatar.

La deuxième mère, Djari des Forges (Chéri Bibi), a notamment remporté le Critérium des Pouliches (Gr1 PA), à Tarbes. Elle a également donné naissance à Djarisa des Forges (Samsun), gagnante du Prix de l’Afac (L PA) et deuxième des Zaabeel International Stakes, de l’Al Nahyan International Championship, de la Coupe Goffs France (Grs1 PA) et du Prix de Carthage (Gr2 PA). Djari des Forges est également à l’origine de Djarni des Forges (Tidjani), deuxième du Prix du Président des Émirats Arabes Unis (Gr1 PA).

Wafi

Amer

Bushra

Af Al Buraq

Sabaan

Al Hanouf

Saihah

ALAIA DES FORGES (F4)

Tahar de Candelon

Mahabb

Joyzell

Djamaa des Forges

Chéri Bibi

Djari des Forges

Djala

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires