mercredi 19 juin 2024
AccueilCoursesChâtaignier renoue avec la victoire

Châtaignier renoue avec la victoire

Pau, vendredi

Prix de la Navarre (Haies)

Châtaignier renoue avec la victoire

Le Prix de la Navarre nous a laissés un peu sur notre faim. Le grand favori, et meilleur cheval du lot en classe pure, Impressive (Kapgarde), gambadait à un tour de l’arrivée. Maintenu caché, il a pris le dos de l’animateur, Hêtre Rouge (Saddex), mais ce dernier s’est trompé dans le tournant de Bordeaux, chutant et gênant Impressive, qui a désarçonné son partenaire, Johnny Charron. Sans Impressive et Hêtre Rouge, un autre bon sauteur, spécialiste de Pau, Châtaignier (Sri Putra) s’est retrouvé en tête. Il a déroulé et, sur le plat, il a résisté à Imposante d’Ainay (Authorized), qui a terminé très fort, pour l’emporter d’une encolure. Il a ainsi renoué avec la victoire qui le fuyait depuis son succès dans le Prix Roger Saint (L) 2022. Et il s’est aussi remis en confiance après sa lourde chute lors de sa rentrée. Imposante d’Ainay a eu un très bon comportement, elle précède Hurrick des Obeaux (Saddex) et un décevant Denomedenuo (Crossharbour).

Il avait besoin d’une course qui le rassure

Entraîneur de Châtaignier, Gabriel Leenders a dit au micro d’Equidia : « Il est un peu coquin au départ. D’autant plus qu’il a déjà souvent couru à Pau et il a ses repères. Une fois parti, il adore faire ce qu’il fait, mais je pense qu’il avait besoin d’une course comme aujourd’hui, qui l’a rassuré. Nous avons eu un bon parcours. Finalement, il faisait une rentrée, raison pour laquelle il s’est mis au pas après la dernière haie. Nous avons Imprenable dans la Grande Course de Haies donc il faut savoir ce que nous faisons avec Châtaignier. Est-ce que ça ne vaut pas plus le coup d’aller sur le Grand Prix avec Imprenable car je pense qu’il est meilleur en steeple ? Ce sont des questions de luxe. Je dois remercier Dorian et Morgane et Philippe Bigot à la maison. Je leur dois beaucoup car ils s’occupent de Châtaignier, qui est compliqué à monter. Sans eux, on ne serait pas là. Ils ont fait un super boulot sur ce cheval. » Partenaire du gagnant, Felix de Giles a confié : « Je voulais être caché, mais heureusement je n’étais pas derrière Hêtre Rouge, qui est tombé. Nous avons eu de la chance durant la course. Il peut tirer, mais il a son style. Il se donne et il est dur à la fin. Après la dernière haie, il avait tout donné. Il faut savoir doser avec lui. Avant, il était très, très allant. Il est toujours un peu allant et je ne pense pas qu’il va sortir de ce comportement, mais il est dur. C’est un guerrier ! C’est quand même un drôle de cheval. »

Une mère placée de Quinté en plat

Châtaignier a été élevé par l’écurie Maulepaire et Jean de Cheffontaines. Présenté par l’écurie Maulepaire aux ventes de yearlings Osarus, il a été cédé 14.000 € à Édouard Monfort. C’est un fils de Sri Putra (Oasis Dream), qui faisait la monte au haras du Saz lors de sa conception, et de Castagne (Cardoun), gagnante de trois courses à 3ans et à 4ans en province sur 1.600m, 2.100m et 2.200m, et placée à plusieurs reprises au niveau Quinté. Châtaignier est le troisième produit vainqueur de sa mère après Pugiliste (Turtle Bowl) et Rouge Sang (Redback), qui ont gagné huit courses à eux deux en province. La deuxième mère, Pleasant Bird (Pampabird), n’a pas couru. Elle a notamment donné Pugilat (Baryshnikov), gagnant de quinze courses en haies et en steeple en province, sous l’entraînement de François Nicolle. Pleasant Bird est une sœur de Karsavina (Cupidon), à qui l’on doit Objecteur (Gasson), troisième à 3ans du Prix Roger de Minvielle (L).

Green Desert

Oasis Dream

Hope

Sri Putra

In the Wings

Wendylina

Dinalina

CHÂTAIGNIER (H6)

Kaldoun

Cardoun

Cable Car

Castagne

Pampabird

Pleasant Bird

Pleasant Way

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires