samedi 22 juin 2024
AccueilInternationalEquinox fait (presque) l'unanimité

Equinox fait (presque) l’unanimité

LES CHAMPIONS 2023 AU JAPON

Equinox fait (presque) l’unanimité

Aucune surprise ! Le crack Equinox (Kitasan Black) est bien le Horse of the Year 2023 au Japon. Il a – presque – obtenu l’unanimité des suffrages, obtenant 293 voix sur 295. Les deux électeurs “marginaux” lui ont préféré la pouliche de 3ans Liberty Island (Duramente); lauréate de la Triple Tiara et deuxième de la Japan Cup. Equinox conserve son titre et améliore son score. L’an dernier, le représentant de Silk Racing avait enregistré 282 voix sur 288 possibles. Le seul titre décroché à l’unanimité au cours de ce siècle a été attribué à Almond Eye (Lord Kanaloa) qui, en 2018, lors de sa campagne de 3ans, avait séduit l’ensemble des 276 votants. Deep Impact (Sunday Silence) avait remporté ce titre en 2006, avec 287 bulletins sur 289. À noter que, même dans sa catégorie, celle des chevaux d’âge, Equinox n’a pas fait non plus l’unanimité puisque le lauréat de l’Arima Kinen (Gr1), Do Deuce (Heart’s Cry), a obtenu une voix. Idem pour Liberty Island du côté du titre chez les pouliches de 3ans, puisque la gagnante de la Queen Elizabeth II Cup (Gr1) Brede Weg (Lord Kanaloa) a eu un vote.

Le doublé de Songline

En plus d’Equinox, il y avait une autre double championne : Songline (Kizuna). Cette dernière s’est vue attribuer 275 voix dans la catégorie meilleure femelle d’âge, tout comme dans celle des milers. La couronne de champion des poulains de 3ans est attribuée à Tastiera (Satono Crown) avec 260 voix, lui qui a remporté le Tokyo Yushun – Derby (Gr1) .

Jantar Mantar (Palace Malice), lauréat du Lagardère japonais, a remporté le titre de meilleur poulain de 2ans dans le plus commun des canters, avec 288 suffrages. En revanche, il y a eu lutte au sein des pouliches de 2ans. Ascoli Piceno (Daiwa Major), lauréate de l’Hanshin Juvenile Fillies (Gr1), soit l’équivalent japonais du Boussac, a obtenu 163 voix. Elle devance Regaleira (Suave Richard) qui a terminé sa campagne avec une victoire historique face aux poulains dans les Hopeful Stakes (Gr1, 2.000m) mais n’a vu “que” 132 des votants lui accorder leurs faveurs. Il y a également eu lutte pour l’attribution du titre de meilleur cheval sur le dirt. Le doublé de Grs1 February Stakes & Champions Cup a joué en faveur du Godolphin Lemon Pop (Lemon Drop Kid) qui a battu le lauréat de la Dubai World Cup (Gr1) Ushba Tesoro (Orfevre) : 166 voix contre 126. Ce dernier a pu se consoler avec un special award pour son succès obtenu à Meydan.

Christophe Lemaire reprend son dû…

Christophe Lemaire a récupéré une Cravache d’or qu’il avait laissée à Yuga Kawada en 2022. Le pilote français a remporté pour la sixième fois le classement par victoires (165) et pour la septième celui par les gains. Yuga Kawada a tout de même conservé un titre, arrivant en tête dans le classement calculé en “pourcentage” : celui des victoires obtenues en fonction du nombre de montes. Les classements des entraîneurs ont fourni trois champions différents : Haruki Sugiyama est le leader par victoires, Tetsuya Kimura celui concernant le pourcentage de courses gagnées et Yoshito Yahagi celui attribué par les gains.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires