mercredi 28 février 2024
AccueilA la uneInga Kam complète sa collection de succès

Inga Kam complète sa collection de succès

Pau, dimanche

Prix Jean Bernet-Race and Care (Haies)

Inga Kam complète sa collection de succès

Inga Kam (Kamsin) est une drôle de jument et sa cote de 6/1 a été une véritable offrande dans le Prix Jean Bernet pour ceux qui l’avaient vue courir le 23 décembre. Ce jour-là, elle a fait une énorme faute à l’avant-dernière haie alors qu’elle avait le gaz pour gagner et son jockey, Felix de Giles, l’avait arrêtée. Elle a remis les pendules à l’heure dans un lot très relevé dimanche. Munie d’un bonnet, la représentante de l’écurie Madame Jacques Cyprès, Emmanuel Clayeux et Laurent Couétil a été placée en dernière position. L’allure sélective imprimée l’a servie et à un tour du but, Felix de Giles a plongé à la corde, lui faisant gagner plusieurs rangs en quelques mètres. Joli coup ! Inga Kam a ensuite pris le dos de la favorite, Gessy Raiselle (Gémix), qui avait relayé l’animatrice en face. Son jockey a temporisé au maximum et sur le plat, la pensionnaire d’Emmanuel Clayeux s’est assuré l’avantage facilement pour l’emporter de trois longueurs et demie. Invaincue en cross en deux sorties, lauréate en steeple, notamment du Prix Sytaj (Gr3), Inga Kam a signé son premier succès sur les haies. Gessy Raiselle a réalisé une belle rentrée, concluant deuxième devant One Story (Spirit One), qui a tracé un beau dernier kilomètre, Iliva des Obeaux (Lord du Sud) et Dreammy Bell (Masterstroke), autre lauréate de Gr3, laquelle a signé un beau retour en piste.

Le Grand Prix ? Une possibilité

Inga Kam est une jument qui progresse. Après cette nouvelle victoire, elle pourrait se diriger vers le Grand Prix de Pau (Gr3), dans lequel elle aurait beaucoup d’atouts à faire valoir comme sa qualité de saut, sa tenue et son finish. Elle pourrait être une redoutable adversaire pour Youtwo Glass (Joshua Tree). Son mentor, Emmanuel Clayeux, a dit au micro de l’hippodrome : « Aujourd’hui, elle nous a rassurés parce que la dernière fois, elle avait fait une grosse faute sur l’avant-dernière haie. C’est plus une jument de steeple, mais du fait qu’elle a gagné un Gr3 à Auteuil, j’avais peu d’engagements à Pau. L’idée était de courir une course de haies, puis de voir si nous irons sur le Grand Prix (Gr3) ou si nous la laissons sur les haies. »

La fille de Vinga

Élevée par Jacques Cyprès et Laurent Couétil, Inga Kam est une fille de Kamsin (Samum), étalon au haras de la Baie, et de Vinga (Voix du Nord), lauréate du Grand Cross de Craon et de l’Anjou-Loire Challenge (Ls) en 2016 et gagnante en haies et en steeple. Inga Kam est le premier produit de sa mère, qui a eu ensuite Larzand (Harzand), un 3ans, et New Vinga (Ivanhowe), une yearling.

La troisième mère, Deauville (Quart de Vin), a enlevé trois courses en steeple dans le Centre-Est. Elle a donné Baxter (K) (Boris de Deauville), gagnant des Prix Durtain et Miror (Ls), et Né à Pron (Blushing Flame), troisième des Prix Murat, des Drags (Grs2), Troytown et Montgomery (Grs3). C’est la souche de Jolie Môme III (Agent Bleu), lauréate du Prix Louis Champion, d’où la gagnante de Groupe Grangee (Great Pretender), Côté Mer (Crossharbour) ou encore French Bird (Cokoriko)…

Monsun

Samum

Sacarina

Kamsin

Winged Love

Kapitol

Karlshorst

INGA KAM (F6)

Valanour

Voix du Nord

Dame Édith

Vinga

True Brave

La Ménardière

Deauville

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires

Salon agriculture

1 Salon, 3 objectifs

Cheltenham betting