mercredi 19 juin 2024
AccueilCoursesLa deuxième est la bonne pour Unigena

La deuxième est la bonne pour Unigena

Deauville, le 29 décembre

Prix d’Épreville (Maiden)

La deuxième est la bonne pour Unigena

Casaque Pilarski devant la casaque de Gitte Poulsen-Allaire en plein mois de décembre… Non, nous n’étions pas à Vincennes mais à Deauville. Unigena (Almanzor) a ouvert son palmarès dans le Prix d’Épreville (Maiden), après un bon parcours sur la ligne de tête côté corde. Clément Lecœuvre a accéléré dans le tournant et la pouliche entraînée par Romain Le Dren Doleuze a bien répondu, creusant l’écart au bon moment. Elle n’a pas été franchement inquiétée par la belle fin de course de Pebblesshinybright (Footstepsinthesand), deuxième à trois quarts de longueur. Rue Custine (Phoenix of Spain) est troisième à trois quarts de longueur.

Comme Chartwell, gagnant du Prix de Martainville (Maiden), le pendant pour les mâles, Unigena avait débuté le 3 décembre à Deauville. Elle s’était classée cinquième du Prix du Grand Chesnay, l’épreuve pour les inédites sur 1.900m P.S.F., et retrouvait donc le même parcours pour sa deuxième tentative. Aussi vue en tête ce jour-là, elle avait trouvé le temps un peu long pour finir et a montré des progrès pour sa deuxième tentative.

Une famille Aga Khan

Élevée par Gaëtan Taupin, Unigena est une fille d’Almanzor, étalon au haras d’Étreham, et de Kazorina (Footstepsinthesand), une élève de Son Altesse l’Aga Khan que Gaëtan Taupin avait achetée 10.000 € à la vente d’été Arqana en 2018 alors qu’elle avait 3ans. Unigena, présentée par l’élevage de Tourgéville à la vente de yearlings d’octobre Arqana, a été achetée 12.000 € à la vente de yearlings d’octobre Arqana par son entraîneur, Romain Le Dren Doleuze.

C’est le premier produit de Kazorina, gagnante de deux courses sur les 2.100m de Savenay à l’été de ses 4ans. Unigena est, pour le moment, son unique produit référencé et elle a rencontré Free Port Lux en 2023. La deuxième mère, Kozaka (Mark of Esteem), a gagné à 3ans sur les 2.200m de La-Roche-Posay. Au haras, on lui doit Kokaltash (Haafhd), deuxième du Prix Edmond Blanc (Gr3) et troisième du Prix du Muguet (Gr2), mais aussi Kotama (Siyouni), deuxième du Prix Yacowlef (L). C’est la souche du champion High Chaparral (Sadler’s Wells) ou, plus récemment de Fancy Blue (Deep Impact), lauréate du Diane et des Nassau Stakes (Grs1).

Iffraaj

Wootton Bassett

Balladonia

Almanzor

Maria’s Mon

Darkova

Darkara

UNIGENA (F2)

Giant’s Causeway

Footstepsinthesand

Glatisant

Kazorina

Mark of Esteem

Kozaka

Kozmina

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires