jeudi 20 juin 2024
AccueilCoursesPremière course, première victoire pour Lass de la Blairie

Première course, première victoire pour Lass de la Blairie

Pau, dimanche 31 décembre 2023

Prix de Monein (Haies)

Première course, première victoire pour Lass de la Blairie

Beau poulain, avec du cadre, Lass de la Blairie (Barastraight) a débuté victorieusement dans le Prix de Monein. Longtemps dans la seconde moitié du peloton, il a progressé en dehors dans le tournant final et a continué son effort pour sauter la dernière haie sur la ligne de tête. À cent mètres du but, le représentant de Mickaël Perdrielle et d’Erwan Grall a pris le meilleur pour s’imposer nettement devant Jeudeloie (Jeu St Eloi), lequel a longtemps fait illusion et n’a pas été aidé par une faute à la réception de la dernière haie. Goldkikou (Kitkou) a réalisé un bel effort dans le tournant final, concluant troisième.

La même deuxième mère qu’Holdthasigreen

Élevé par Mickaël Perdrielle, Lass de la Blairie est un fils de Barastraight (Barathea), étalon au haras des Sablonnets, et de Green Away (Gold Away), une jument inédite qui avait donné auparavant Storm Catcher (Peer Gynt), vainqueur d’un réclamer sur 2.000m. Lass de la Blairie a la même deuxième mère que Lady Lox (Loxias), troisième du Prix Wild Monarch (L) et gagnante du Prix d’Arles (L) avant de donner St Romain du Derby (Anabaa Blue), vainqueur des Prix Lutteur III (L) et Emilius. Il est aussi le cousin de Holdthasigreen (Hold that Tiger), lauréat du Qatar Prix du Cadran et du Prix Royal-Oak (Grs1).

Sadler’s Wells

Barathea

Brocade

Barastraight

Machiavellian

Straight Lass

Gay Hellene

LASS DE LA BLAIRIE (H3)

Goldneyev

Gold Away

Blushing Away

Green Away

Hero’s Honor

Lady Honorgreen

Homer Green

Coup de deux pour Nicolas de Lageneste côté entraîneur

Tout juste sacré tête de liste des propriétaires et des éleveurs en obstacle, Nicolas de Lageneste a signé un coup de deux à Pau, le 31 décembre, dans la colonne des entraîneurs. Il a brillé d’abord avec Gardien de But (Coastal Path), lauréat du Prix de Pardies devant Raffles Face (K) (Authorized), alors que son pensionnaire effectuait une rentrée après plus de 500 jours d’absence. Puis Illico (Sholokhov) a lui aussi fait un retour gagnant. Déjà vainqueur en steeple et en cross au Pont-Long, il s’est imposé sur les haies du Prix Fernand Roy. Dans la foulée de cette victoire, Illico est revenu à l’entraînement chez David Cottin.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires

Diane elevage

Une

EN Robert Papin