mardi 25 juin 2024
AccueilCoursesPrix de Navarrenx

Prix de Navarrenx

Pau, lundi 25 décembre 2024

Prix de Navarrenx (Haies)

Kerkadova avec autorité

Kerkadova (Kapgarde) a débuté victorieusement dans le Prix de Navarrenx. La pouliche du haras des Coudraies a rapidement évolué parmi les premières. Parfois hésitante dans ses sauts, ou fautive, comme au premier passage de la haie du tournant du Zénith, elle a toujours suivi avec des ressources. Dans le tournant final, elle a été la seule à suivre l’accélération d’Innovante (Cokoriko). Cette dernière a longtemps fait illusion, mais à cent mètres du but, Kerkadova s’est assuré l’avantage prenant finalement deux longueurs et demi d’avance au passage du poteau. Innovante a réussi d’excellents débuts, se classant deuxième devant Sainte Aubaline (Saint des Saints).

Élevée par le haras des Coudraies, Kerkadova est un fils de Kapgarde (Garde Royale), étalon au haras de la Hêtraie et de Kolivana (Poliglote), non placée lors de sa seule course, sur les haies d’Enghien, à 3ans. C’est la sœur de Koliriska (No Risk at All), gagnante sur les haies de Fontainebleau et le steeple de Granville. Après Kerkadova, Kolivana a eu Koliath de Couely (Goliath du Berlais), un 3ans à l’entraînement chez Laurent Viel, Kolirisk de Couely (No Risk at All), un 2ans et Kolivel de Couely (Masked Marvel), un yearling. La deuxième mère, Kotkira (Subotica), est gagnante sur les haies d’Auteuil au second semestre de ses 3ans. C’est la sœur de Kobrouk (K) (Saint des Saints), vainqueur des Prix Congress (Gr2) et Orcada (Gr3), deuxième des Prix Ferdinand Dufaure et Maurice Gillois (Grs1), de Katgary (Ballingarry), lauréat sur les haies d’Enghien et deuxième de Gr3 sur les claies de Cheltenham, et de Kalmonika (Saint des Saints), gagnante de quatre de ses six sorties sur les obstacles. C’est la famille de l’excellente Kotkieglote (K) (Poliglote), lauréate des Prix Morgex (Gr3), Sytaj (Listed à l’époque) et deuxième du Prix des Drags (Gr2), de Katenko (K) (Laveron), gagnant du Morgex également, mais aussi de Kotky West (Westerner), troisième du Prix Wild Monarch (L). Sous la quatrième mère, Kakira (Cadoudal), une jument inédite, on retrouve les noms de Kalifko (K) (Montmartre), vainqueur du Prix Aguado (Gr3), de Kotkita (Subotica), lauréate du Prix Cambacérès (Gr1) et troisième du Prix Renaud du Vivier (Gr1), mère de Kotkikova (K) (Martaline), gagnante du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), de Kotkidy (Anabaa Blue) et de Karlak (Westerner), deux chevaux de Listeds. Kakira a aussi donné Katkovana (Westerner), quadruple gagnante de Listed et deuxième du Grand Steeple-Chase d’Enghien (Gr2), Kalkir (Montmartre), deuxième de Gr1 sur les claies de Leopardstown, Kotkido (Subotica), Kotky Bleu (Pistolet Bleu) et Kitka (Epervier Bleu), que des bons éléments ! La cinquième mère de Koliriska est la matrone Kotkie (Rheffic), lauréate de quatre courses sur les haies parisiennes et surtout mère des cracks Katko et Kotkijet, qui comptent cinq Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) à eux deux.

Mill Reef

Garde Royale

Royal Way

Kapgarde

Cadoudal

Kaprika

Lady Corteira

KERKADOVA (F3)

Sadler’s Wells

Poliglote

Alexandrie

Kolivana

Subotica

Kotkira

Katiana

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires