mercredi 28 février 2024
AccueilCoursesShadizi confirme au niveau supérieur

Shadizi confirme au niveau supérieur

Deauville, vendredi

Prix de Benerville (Classe 2)

Shadizi confirme au niveau supérieur

Lauréat dans un excellent style du Prix Pharel (Maiden, 1.400m), à Saint-Cloud, le 10 octobre dernier, Shadizi (Siyouni) effectuait vendredi sa rentrée dans le Prix de Benerville (Classe 2). Son succès automnal laissait entrevoir une certaine qualité mais l’élève et représentant de son Altesse l’Aga Khan devait prouver qu’il avait passé un cap entre son année de 2 et de 3ans. De plus, il découvrait la P.S.F., Deauville, les 1.300m ainsi que la monte de Stéphane Pasquier. Mais le pensionnaire de Francis-Henri Graffard n’a nullement été contrarié par ces paramètres. Placé en dernière position par son jockey, Shadizi s’est montré quelque peu pris de vitesse en début de course, dans une épreuve rythmée. À la sortie du dernier tournant, il était encore dernier mais semblait encore détenir d’évidentes ressources. Une fois décalé en pleine piste, Shadizi a su bien accélérer, s’allongeant de belle manière pour s’imposer d’une petite longueur devant Alabama (Jimmy Two Times) qui n’a pourtant rien lâché lors de l’emballage final. Il faudra ensuite attendre trois longueurs pour retrouver Best of Light (City Light) à la troisième place.

Un neveu de Shalanaya

Élevé par son propriétaire, Shadizi est un fils de l’étalon maison Siyouni (Pivotal) et de Shanndiyra (King’s Best), qui n’a pu s’illustrer en deux sorties sur 2.400m en France. Outre Shadizi, Shanndiyra a produit Shahjalal (Excelebration), lauréat à deux reprises sur 1.700m et 2.000m, en province, et surtout Shahnaza (Azamour), gagnante du Prix de la Seine (L), troisième du Prix Corrida (Gr2) et également troisième du Qatar Prix de Royallieu (Gr2, à l’époque).

Sa deuxième mère, Shalamantika (Nashwan), est restée inédite. On lui doit Shalanaya (Lomitas), lauréate du Prix de l’Opéra deuxième du Prix Ganay et aussi troisième des EP Taylor Stakes (Grs1), ou encore Shankardeh (Azamour), troisième du Prix Royal-Oak (Gr1).

Polar Falcon

Pivotal

Fearless Revival

Siyouni

Danehill

Sichilla

Slipstream Queen

SHADIZI (M3)

Kingmambo

King’s Best

Allegretta

Shanndiyra

Nashwan

Shalamantika

Sharamana

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires