vendredi 21 juin 2024
AccueilCoursesSurvie peut prétendre à un bel avenir

Survie peut prétendre à un bel avenir

Chantilly, samedi 30 décembre

Prix de la Chambre de Marbre (Classe 2)

Survie peut prétendre à un bel avenir

Victorieuse lors de ses débuts à la mi-novembre à Deauville, Survie (Churchill) tentait de confirmer cette victoire dans cette Classe 2 où elle pouvait toutefois pécher par manque d’expérience. Un test que la pensionnaire de Nicolas Clément a validé… avec la manière qui plus est ! Rapidement positionnée en queue de peloton par Stéphane Pasquier, qui avait d’ailleurs pris son joker afin de lui être associée, Survie a fait parler sa classe dans la phase finale. Après avoir mis un peu de temps à s’équilibrer, la représentante de Gérard Augustin-Normand a fourni un joli changement de vitesse, s’imposant avec autorité. Elle devance Alabama Moon (Jimmy Two Times) de trois quarts de longueur. Prince à Rio (Rio de la Plata) complète quant à lui le podium.

Un déroulement qui n’a pourtant pas joué en sa faveur

Au micro d’Equidia, Nicolas Clément a expliqué : « La pouliche manquait de métier et elle affrontait les mâles. Ce succès est donc prometteur. Nous sommes ravis pour monsieur Augustin-Normand, son propriétaire. Nous avons une chic pouliche pour l’année prochaine, Stéphane [Pasquier, son jockey, ndlr] a monté une très belle course. Survie était le dernier partant de l’année pour l’écurie et, par conséquent, son dernier gagnant. Bravo à l’équipe. J’ai une petite pensée pour Lady O’Reilly, qui possédait la famille de la pouliche. C’est une bonne famille. La mère de Survie avait remporté le Derby du Languedoc, donc je pense que sa fille va tenir la distance. Qui plus est, il n’y a pas eu de train aujourd’hui. Elle est revenue finir de derrière, sur un sprint. C’est d’autant plus encourageant et je pense que sa domination aurait sûrement été plus nette encore dans d’autres conditions. Nous allons faire une rentrée tardive mais nous voulions voir aujourd’hui s’il convenait de l’engager dans les bonnes courses. Je pense que le test a été concluant… »

Une fille de Sotteville

Élevée par son propriétaire, Survie est une fille de Churchill (Galileo) et de la bonne Sotteville (Le Havre), lauréate du Derby du Languedoc (L) et placée du Prix Minerve (Gr3) ainsi que du Qatar Prix de Royallieu (Gr2, à l’époque). Outre Survie, on lui doit un autre gagnant : Barfleur (Rajsaman), gagnante d’un handicap sur 2.400m à Moulins. Elle a un yearling, Soligny (Mehmas), et une foal, Sainte Marthe (Zarak). En 2023, elle est allée à la rencontre de Sealiway (Galiway). La deuxième mère, Sandsnow (Verglas), a gagné, à 3ans, son maiden sur les 1.500m de la P.S.F. de Deauville. Elle faisait partie des juments acquises pour soutenir Le Havre (Noverre) à l’époque. Elle a également produit Crisolles (Le Havre), deuxième du Prix de la Nonette (Gr2) avant de gagner aux États-Unis. Vendue 720.000 € à la vente de l’Arc, Crisolles est poulinière pour le China Horse Club. La souche vient de Lady O’Reilly qui a racheté – en association avec le haras du Lieu Marmion – une sœur de Sées pour la mettre à la reproduction.

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Churchill

Storm Cat

Meow

Airwave

SURVIE (F2)

Noverre 

Le Havre

Marie Rheinberg

Sotteville

Verglas

Sandsnow

Sandbox

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires