samedi 24 février 2024
AccueilInternationalZarak the Brave repart du bon pied

Zarak the Brave repart du bon pied

Naas (IE), dimanche

Limestone Lad Hurdle (Gr3)

Zarak the Brave repart du bon pied

L’élève de la famille Bryant Zarak the Brave (Zarak) n’a pas bénéficié du même programme que les chevaux de son calibre. Habituellement, les éléments de sa classe profitent d’un break estival. Mais en août, il a gagné le Galway Hurdle (Gr3) après sa troisième place dans le Prix Alain du Breil et sa deuxième place dans le Champion Four Year Old Hurdle (Grs1) de Punchestown. Pour son retour, en octobre, il a été arrêté et devait donc rassurer dans le Limestone Lad Hurdle (Gr3), ce qu’il a fait. Attentiste en troisième position, Zarak the Brave n’a pas toujours bien sauté, ce qui ne l’a pas empêché de passer deuxième, à la hanche de l’animatrice, Telmesomethinggirl (Stowaway), à la sortie du tournant final. Jockey de Zarak the Brave, Paul Townend a toujours « eu du gaz » et, après la dernière claie, son partenaire a décramponné Telmesomethinggirl pour l’emporter sans forcer.

Son entraîneur, Willie Mullins, a déclaré : « Il fallait mettre sa mauvaise course de rentrée de côté ! À l’entraînement, il avait réalisé de très bons travaux. Il semble qu’il ait besoin de distances plus longues [le Limestone Lad Hurdle se dispute sur 3.200m, ndlr] car il est devenu plus posé dans un parcours. » Zarak the Brave apparaît sur les tablettes des bookmakers à Cheltenham – uniquement dans le Champion Hurdle (Gr1) – mais à 50/1. Il est d’ailleurs peu probable qu’il dispute cette course qui pourrait laisser des traces dans l’organisme d’un cheval de 5ans.

Une mère plusieurs fois lauréate en obstacle

Élevé par Magalen Bryant, Zarak the Brave est passé deux fois sur le ring d’Arqana. Lors de la vente d’automne des yearlings de plat d’Arqana, en 2020, il avait été racheté 24.000 €. Vainqueur de son maiden en plat pour Stéphane Wattel, il a été vendu ensuite 200.000 € à Highflyer Bloodstock lors de la vente Arqana du Grand Steeple 2022. C’est un fils de Zarak (Dubawi), étalon au haras de Bonneval, et de Tempo Royale (Boris de Deauville), gagnante en plat sur 1.800m, puis deux fois sur les haies et une fois en steeple. Tempo Royale s’est aussi placée sur les gros obstacles d’Auteuil. Zarak the Brave est le meilleur produit de sa mère, qui a eu précédemment Syncopation (Sinndar), lauréate sur les haies de Nîmes. Après Zarak the Brave, Tempo Royale a eu une 4ans par Dream Ahead (Diktat), un 2ans, Soleil d’Auré (Elm Park), et une yearling, Eclipse d’Auré (Intello).

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires