samedi 22 juin 2024
AccueilA la une603 raisons de rêver

603 raisons de rêver

603 raisons de rêver

Les engagements classiques 2024 ont été dévoilés – sans le Prix Saint-Alary, dont la rétrogradation en Gr2 a été annoncée mardi. On compte 603 engagements, soit 412 3ans individuels dont 211 sont entraînés en France. Pour les propriétaires, les éleveurs, les entraîneurs, ce sont tout autant de raisons de rêver en vue du printemps.

Il est trop tôt, au stade des engagements, pour tirer des tendances sur ce que va être l’année 2024 chez les 3ans. Mais certains éléments sautent aux yeux. Le nombre de 603 par exemple : le plus bas depuis 2005 et la réforme du programme classique (Saint-Alary exclu sur l’ensemble des années). Si La France a engagé plus, la Grande-Bretagne et l’Irlande sont moins présentes : crise des vocations classiques, crise des vocations dans les classiques français… ou rationalisation des engagements et donc des coûts ? Si les engagements du Qatar Prix du Jockey Club (Gr1) sont en légère hausse par rapport à l’an dernier, le Grand Prix de Paris (Gr1) passe, pour la première fois depuis 2005, sous la barre des 100 inscriptions. Un nombre symbolique… et de quoi réfléchir avant la saison classique.

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires