jeudi 18 avril 2024
AccueilInternationalAndré Fabre rêve d'Epsom avec Roadshow

André Fabre rêve d’Epsom avec Roadshow

ENGAGEMENTS DU DERBY

André Fabre rêve d’Epsom avec Roadshow

André Fabre a jugé que Roadshow (Galileo), facile lauréat lors de ses débuts, fin octobre, à Saint-Cloud, était digne de bénéficier d’un engagement dans le Derby d’Epsom. Le représentant Coolmore est l’un des trois poulains étrangers (aucune pouliche cette année) qui figurent dans la liste des 72 candidats au classique qui aura lieu le samedi 1er juin. À noter que Roadshow est aussi engagé dans les classiques français. Comme d’habitude, c’est Aidan O’Brien qui domine chez les entraîneurs avec pas moins de 17 engagés – soit près d’un quart –, dont le grand favori City of Troy (Justify), invaincu gagnant des Dewhurst Stakes (Gr1), mais également les lauréats de Gr1 Henry Longfellow (Dubawi) et Los Angeles (Camelot) ainsi que 7 autres 3ans qui ont déjà du black type dans leur CV. Dans l’équipe de Ballydoyle, on retrouve un seul inédit, le “FR” Highbury (Galileo), élevé par Jean-Philippe Dubois qui est d’ailleurs encore associé sur ce poulain adjugé 650.000 € à la vente d’août, ainsi que deux maidens par Justify (Scat Daddy).

Un japonais et un américain

Les deux autres étrangers figurant sur la liste des engagés sont l’américain Common Defense (Karakontie), bon deuxième des Rebel Stakes (Gr2) pour son entraîneur Ken McPeek, professionnel qui rêve d’Epsom depuis toujours, et le japonais Justin Milano (Kizuna). Ce dernier est invaincu en deux sorties et, lors de sa rentrée, il s’est offert dans le Tokinominoru Kinen (Gr3) le champion de la génération Jantar Mantar (Palace Malice). Le poulain japonais est proposé à 20/1 dans le betting alors que Roadshow est à 25/1. Quant au pari que pourrait tenter Common Defense, il n’est guère pris au sérieux par les bookmakers qui le proposent à 66/1.

Trois Godolphin, dont deux “FR”

Charlie Appleby a engagé trois poulains pour Godolphin. La tête d’affiche est bien sûr le lauréat du Futurity Trophy (Gr1) Ancient Wisdom (Dubawi), élevé par l’écurie des Monceaux et acheté 2 M€ à la vente d’août, mais l’autre “FR” Arabian Crown (Dubawi), élève de GB Partnership qui a coûté 650.000 € sur le ring de Deauville, figure également parmi les concurrents en vue suite à son succès dans les Zetland Stakes (Gr3). Le troisième Godolphin se nomme Endless Victory (Teofilo), 3ans qui a ouvert son palmarès il y a deux semaines sur la P.S.F. de Wolverhampton.

Sea the Stars, 8 candidats pour un premier succès

Parmi les étalons les plus représentés se trouve Sea the Stars (Cape Cross), lauréat du Derby en 2009, qui a pour l’instant 8 candidats en lice pour lui offrir un premier succès en tant qu’étalon. Un seul est déjà black type. Un autre est encore inédit et deux sont maidens. Dubawi (Dubai Millennium) est un autre grand étalon qui n’a toujours pas eu de Derby winner. Il peut compter sur sept poulains. Galileo (Sadler’s Wells), patron d’Epsom, a six engagés alors que son fils Frankel, Lope de Vega (Shamardal) ou encore Justify sont à 5.

Un tiers des 3ans sont maidens ou inédits

Pour les amoureux des statistiques, les engagés du Derby 2024 représentent, à l’unité prés, la moitié des 144 qui figurent sur la liste du Qatar Prix du Jockey Club (Gr1). Les inédits ou maidens qui possèdent leur ticket pour le classique cantilien sont au nombre de 47 (32,6 % du total). Les poulains engagés à Epsom qui n’ont toujours pas remporté leur course ne sont que 24, un tiers du total. Le rêve classique a visiblement le même impact en France comme en Angleterre…  

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires