jeudi 18 avril 2024
AccueilInternationalAppleby et Godolphin intouchables

Appleby et Godolphin intouchables

MEYDAN (AE), VENDREDI

Appleby et Godolphin intouchables

L’armada Godolphin et son général Charlie Appleby sont imbattables à Meydan. Vendredi, il avait des partants dans les trois Groupes pour le gazon et il a fait carton plein. Naval Power (Teofilo) a dominé les Singspiel Stakes (Gr2), English Rose (Frankel) et Mickaël Barzalona les Balanchine (Gr2), alors que Siskany (Dubawi) a fait le job dans le Nad Al Sheba Trophy (Gr3) avec William Buick. Charlie Appleby a gagné 21 courses sur les 28 dans lesquelles il avait des partants (75 %) lors de ce meeting. Mieux encore, il est invaincu dans les Groupes : neuf sur neuf.

Naval Power après treize mois d’absence

Ottoman Fleet (Sea the Stars) a couru mollement dans les Singspiel Stakes (Gr2). Naval Power a donc pris le relais et offert un deuxième Groupe à Mickaël Barzalona dans la réunion de vendredi. Attentiste, il domine San Donato (Lope de Vega) et Sean (Excelebration), toujours régulier. Naval Power fut un espoir pour les 2.000 Guinées (Gr1). Mais, après un facile succès à Meydan, il s’était blessé à la veille des Craven Stakes (Gr3). Charlie Appleby peut penser à la nuit de la Dubai World Cup : « Il a connu des problèmes à 3ans. Nous avons décidé de le castrer et de lui donner du temps. Il possède beaucoup de talent mais il a été assez long à se retrouver. Naval Power a vraiment fleuri ces dernières semaines et il doit logiquement progresser. Il n’est pas engagé dans le Dubai Turf (Gr1) mais il sera supplémenté. »

Godolphin a vendu la mère

Naval Power est un élève de Godolphin. C’est le 64e gagnant de Groupe de Teofilo (Galileo). La mère, Emirates Rewards (Dubawi), a gagné trois courses en France sous l’entraînement d’Henri-Alex Pantall. Godolphin l’a vendue pour 18.000 € à Goffs November en 2021, alors que Naval Power était yearling. Au moment du passage sur le ring elle était pleine de Raven’s Pass (Elusive Quality) et n’avait pas donné un gagnant sur trois produits. Deux ont trouvé leur course plus tard. Emirates Rewards est une demi-sœur de l’étalon Outstrip (Exceed and Excel), qui a gagné la Breeders’ Cup Juvenile Turf (Gr1).

Emirates Rewards a une 2ans par Raven’s Pass et une yearling par Ardad (Kodiac). Elle a été rachetée 300.000 Gns (367.500 €) pleine de Frankel (Galileo) à Tattersalls December.

English Rose et la belle soirée de Barzalona

L’anglaise Stenton Glider (Dandy Man) a joué sa chance à fond dans les Balanchine (Gr2). Mais elle a payé ses efforts en se classant sixième à plus de dix longueurs d’English Rose. Pouliche encore toute neuve, bonne deuxième de Silver Lady (Sea the Stars) dans les Cape Verdi (Gr2) sur le mile, la pensionnaire de Charlie Appleby a apprécié les 2.000m. Associée à Mickaël Barzalona, elle devance largement Sapphire Seas (Frankel), qui faisait sa rentrée. Nibras Angel (Harry Angel) est troisième à cinq longueurs. Charlie Appleby a accompli sa mission en remportant les deux Grs2 pour femelles du Carnival et il peut penser à l’avenir : « English Rose a confirmé qu’il fallait la rallonger et qu’elle peut tenir sans problème 2.000m. Elle peut prendre le même chemin que Silver Lady, qui est rentrée en Angleterre et sera revue à Keeneland. Quant à Sapphire Seas, elle faisait sa rentrée. Il faudra la rallonger. »

La mère a gagné le Saint-Alary

English Rose, élevée par Godolphin, est le 93e gagnant de Groupe de Frankel (Galileo) et le premier de Sobetsu (Dubawi), qui avait remporté le Prix Saint-Alary (Gr1) en 2017 à Deauville. Une très bonne gagnante de cette course, malheureusement rétrogradée. Sobetsu avait confirmé en se classant troisième de Winter (Galileo) dans les Nassau Stakes (Gr1) et en remportant le Prix de la Nonette (Gr2) avec à la clé un rating 114. Elle remonte à la souche des classiques Generous (Caerleon) et Imagine (Sadler’s Wells).

Sobetsu a une 2ans par Sea the Stars (Cape Cross) et une yearling par Frankel. Elle a visité le Champion Sire en 2023.

Siskany fait le job, Gallerist déçoit 

On attendait beaucoup de Gallerist (Zoffany) dans le Nad Al Sheba Trophy (Gr3), mais le pensionnaire de Francis-Henri Graffard – après un bon parcours – termine cinquième. Siskany a suivi le train imposé par l’autre Godolphin, New London (Dubawi). Il est sorti au bon moment et a repoussé sans trop forcer la belle fin de course de Sea Stone (Sea the Stars). Il a gagné sa place dans la Dubai Gold Cup (Gr2). 

Où on reparle de Jean-Pierre Dubois

Siskany est un produit de l’élevage Godolphin, qui avait acheté la deuxième mère, Galatee (Galileo), pour 1,4 million de Gns (2,14 M€ à l’époque) chez Tattersalls December en 2007. Élevée par Jean-Pierre Dubois, elle avait été achetée à Deauville et a fait carrière sous l’entraînement de Jim Bolger, en remportant ses trois premières courses, dont les Blue Wind Stakes (Gr3). Galatee a bien produit : Dartmouth (Dubawi) a gagné les Hardwicke Stakes (Gr2), la Yorkshire Cup (Gr2) et s’est classé deuxième dans le Canadian International (Gr1) alors que Manatee (Monsun) a remporté les Prix du Conseil de Paris (Gr2) et le Grand Prix de Chantilly (Gr2). La mère de Siskany, Halay (Dansili) n’a pas couru et a donné aussi Tamzara (Dubawi), qui a accompli sa mission avec deux victoires en France sous l’entraînement de Henri-Alex Pantall.

Halay a une 2ans par Ribchester (Iffraaj), un yearling par Sea the Moon (Sea the Stars) et a visité encore Dubawi (Dubai Millennium) en 2023.

Manama Gold invaincue dans les UAE Oaks

Il est difficile de juger une pouliche invaincue en trois sorties. Surtout comme dans le cas de Manama Gold (Star Guitar) dans les UAE Oaks (Gr3), elle devance sans problème cinq rivales encore en quête d’un premier succès. La pensionnaire de Fawzi Nass l’a fait de bout en bout devant Mizzayaan (Justify). Son jockey, Adrie De Vries, est assez confiant : « Je ne pensais pas aller devant mais elle a gagné en pouliche de classe, qui sera encore meilleure plus tard dans cette saison et à 4ans. »

Sa sœur est une championne en Louisiane

Manama Gold a été dénichée pour 200.000 $ (184.500 €) à la breeze up d’avril de OBS. C’est la deuxième gagnante de Groupe de son père, Star Guitar (Quiet American), meilleur étalon de la Louisiane à quatre reprises, qui officie à 5.500 $. La mère, Charged Cotton (Dehere), gagnante black type, a produit Ova Charged, sœur de Manama Gold. Cette championne en Louisiane a aligné 11 victoires dont sept black types. Elle s’est classée troisième des Victory Ride Stakes (Gr3) à Belmont Park.

Charged Cotton a une yearling par Not This Time (Giant’s Causeway).

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires