lundi 24 juin 2024
AccueilCoursesChéri Man trouve sa voie

Chéri Man trouve sa voie

Cagnes-sur-Mer, mercredi

Prix des Semboules (Maiden)

Chéri Man trouve sa voie

En trois tentatives, Chéri Man (Cracksman) a toujours été raccourci en distance. Passant de 2.000m à 1.600m, l’élève et représentant de Jean-Pierre Dubois a fini par trouver son jour sur 1.300m, mercredi, à l’occasion du Prix des Semboules (Maiden). Favori de l’épreuve, le pensionnaire de Patrice Cottier a évolué à la hanche de l’animatrice, Crystal of Time (Dark Angel). Partie de loin à l’entrée de la dernière ligne droite, cette dernière a rapidement rendu les armes à mi-ligne droite. Chéri Man, lui, a attendu ce moment pour prononcer son effort. Venu assez vite en pleine piste, il a bien soutenu son effort jusqu’au poteau. Courageux, il résiste à la belle fin de course de Roast Chestnut (Night of Thunder), munie d’œillères pour la première fois, qui se classe deuxième à une demi-longueur. Trois longueurs plus loin, Lapointedespieds (Wootton Bassett) conserve de peu la troisième place, aux dépens de Bodyguard (Havana Grey). À sa descente de cheval, Marvin Grandin a confié au micro d’Equidia : « Chéri Man venait de très bien se comporter. Dans la phase finale, nous nous sommes retrouvés un peu rapidement devant, c’est pour cette raison qu’il a fait preuve d’un peu d’immaturité. Le poulain semble avoir trouvé sa bonne distance, c’est-à-dire entre 1.300m et 1.500m. Aujourd’hui, il montre que c’est un élément fait pour les courses de vitesse. »

Sa mère est gagnante de Listed en Italie

Élevé par son propriétaire, Chéri Man a été présenté par le haras des Capucines à la vente de yearlings d’octobre d’Arqana où il avait été racheté 45.000 €. C’est un fils de l’étalon de Dalham Hall Stud Cracksman (Frankel) et de Cherisy (Le Havre), une jument lauréate du Premio Bereguardo (L) sur le mile de San Siro, mais également quatrième du Prix Petite Étoile (L). Chéri Man est le premier produit de la jument qui a rencontré Chachnak (Kingman) en 2023. La deuxième mère, Cherish Destiny (Grand Slam), est gagnante des Dearly Precious Stakes (L, 1.200m) et placée des Landaluce Stakes (Gr3, 1.100m) aux États-Unis. Outre Cherisy, on lui doit plusieurs vainqueurs dont Cheriearch (Arch), lauréate du Prix La Sorellina (L) et mère de Welwal (K) (Shalaa), gagnant du Prix de Fontainebleau (Gr3), Chic Chérie (Muhaarar), deuxième du Preis des Gestüts Röttgen (L, 1.500m), ou encore Epistrophy (Charm Spirit), troisième du Prix de la Grotte (Gr3).

Galileo

Frankel

Kind

Cracksman

Pivotal

Rhadegunda

St Radegund

CHÉRI MAN (M3)

Noverre

Le Havre

Marie Rheinberg

Cherisy

Grand Slam

Cherisy Destiny

Silver Hiawatha

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires