jeudi 20 juin 2024
AccueilCoursesGalashiels en pensant à l'Exbury

Galashiels en pensant à l’Exbury

Chantilly, jeudi

Prix de Montsoult (Classe 3)

Galashiels en pensant à l’Exbury

Attraction de la réunion de jeudi à Chantilly, Galashiels (Australia) n’a pas manqué son grand retour en piste. Il s’impose avec beaucoup de facilité bien qu’étant nettement raccourci, lui qui ne s’était encore jamais présenté sur moins de 2.400m ! Le Prix Exbury (Gr3) pourrait désormais être son prochain objectif.

Plus revu depuis une sixième et dernière place obtenue dans le Prix d’Hédouville (Gr3), le 7 mai dernier, le représentant de Godolphin a sagement attendu son heure en début de course. Longtemps vu dans la seconde partie du peloton, le pensionnaire d’André Fabre a commencé à se rapprocher au bout de la ligne d’en face. Décalé en pleine piste dans la phase finale, Galashiels a progressivement enclenché à 300m de l’arrivée avant de prendre sûrement le meilleur pour finir. Affichant des progrès, Ifach (Zoffany) s’empare de la deuxième place. Après analyse de la photo finish, c’est finalement Speechman (Kingman), resté côté corde, qui s’empare de la deuxième place aux dépens de Gryphon (Vadamos), bon finisseur en pleine piste.

La suite va dépendre de sa récupération

Lauréat de l’édition 2022 du Grand Prix de Clairefontaine (L), Galashiels n’avait pu confirmer au niveau supérieur. Pour autant, c’est bien dans cette catégorie qu’il devrait être revu prochainement, comme nous l’a appris Louise Bénard, qui gère les intérêts de Godolphin France : « Nous sommes toujours pleinement satisfaits lorsqu’ils effectuent une rentrée gagnante. On savait que Galashiels avait le niveau de ces chevaux. Il effectue une rentrée sur une distance plus courte qu’à l’accoutumée car c’est un peu le programme qui veut cela. Et nous souhaitions rester à domicile afin de lui donner une course “facile”. Pour la suite, il est engagé dans le Prix Exbury (Gr3) mais nous ne savons pas encore s’il sera au départ. Il faut d’abord voir comment il rentre de cette course. »

Le fils d’une bonne jument de tenue

Galashiels, élevé par Stonethorn Stud Farms, a fait tomber le marteau à 115.000 Gns chez Tattersalls en octobre 2020. Le bon était signé par Stroud Coleman Bloodstock. C’est un fils de l’étalon de Coolmore Australia (Galileo). La mère, Glenmayne (Duke Of Marmalade), a couru trois fois (sans briller) à 2ans. Elle a gagné pour sa rentrée sur le mile et Jessica Harrington n’a ensuite cessé de la rallonger jusqu’à obtenir une troisième place dans les Challenge Stakes (L, 2.800m) au mois de juin de ses 3ans à Leopardstown. Elle a aussi donné Sabousi (New Approach), lauréat de son maiden en fin d’année de 2ans à Chelmsford sans confirmer par la suite. Glenmayne a une 3ans, Domaine des Combes (Le Havre).

La deuxième mère, Green Castle (Indian Ridge), a donné quatre black types : Millisle (Starspangledbanner), gagnante des Cheveley Park Stakes (Gr1), Gino Severini (Fastnet Rock), placé de Gr1 sur le mile en Nouvelle-Zélande, Ithoughtitwasover (Hurricane Run), gagnant des Braveheart Stakes (L, 2.400m) à 4ans et Greenisland (Fasliyev), troisième des Valiant Stakes (L, 1.400m) à Ascot. Enfin, la troisième mère, Green Lucia (Green Dancer), a conclu deuxième des Yorshire Oaks (Gr1).

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 49’’80

De 1.000m à 600m : 23’’81

De 600m à 400m : 12’’21

De 400m à 200m : 11’’49

De 200m à l’arrivée : 11’’53

Temps total : 1’48’’84

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Australia

Cape Cross

Ouija Board

Selection Board

GALASHIELS (H5)

Danehill

Duke of Marmelade

Love me True

Glenmayne

Indian Ridge

Green Castle

Green Lucia

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires