dimanche 16 juin 2024
AccueilInternationalHelios Express surfe sur la vague Toronado

Helios Express surfe sur la vague Toronado

SHA TIN (HK), DIMANCHE

HONG KONG CLASSIC MILE

Helios Express surfe sur la vague Toronado

Une semaine après le succès de Victor the Winner (Toronado) dans la Centenary Sprint Cup, un autre produit de Toronado (High Chaparral) a brillé au plus haut niveau à Hongkong. Le grandissime favori, Helios Express (Toronado), s’est en effet baladé dans le Hong Kong Kong Classic Mile, la première étape de la Triple couronne de Sha Tin. Il était le seul candidat avec un rating local à trois chiffres et il a profité d’un parcours en or derrière Helene Feeling (Sioux Nation), qui a forcé le train en épaisseur dans le tournant, pour s’imposer par presque deux longueurs et avec beaucoup des ressources. Helios Express a offert un quatrième succès dans cette course à son entraîneur, John Size, qui a expliqué : « Il s’est bien adapté dans une course sans train, ce qui est très bien. C’est le cheval de classe de sa génération. Il sera au départ de la Hong Kong Classic Cup sur 1.800m. Il y a toujours un petit doute quand on rallonge un cheval mais Helios Express est très maniable ». Helios Express, gagnant pour ses débuts en Australie, est arrivé à Hongkong en janvier 2023. Il a débuté en juin avec un rating de 64 et une troisième place. Il a remporté son cinquième succès en sept sorties pour 15,79 millions de HK$ (1,87 M€). Sur ce qu’on a vu, il est difficile d’imaginer Helios Express battu par ses rivaux de dimanche mais dans la réunion, on a vu un cheval qui peut se montrer dangereux sur plus long. Kay Ying Generation (Churchill), deuxième dans les Gallinule Stakes (Gr3) en Irlande, a ouvert le score à Hongkong pour l’entraînement de Pierre Ng.

Toronado a cent yearlings en Europe

Helios Express, élevé dans l’ouest de l’Australie, est issu d’une saillie à 22.000 AU$ (13.300 €) de Toronado qui a produit 13 gagnants de Groupe, dont dix dans l’hémisphère Sud. Son tarif en Australie est monté en flèche et l’an dernier, il a sailli 162 juments à 88.000 AU$ (53.100 €). Sa dernière génération française, conçue à 8.000 € au haras de Bouquetot, compte 100 yearlings dont 91 répertoriés en France. L’an dernier, il a eu 18 yearlings vendus en Europe au prix moyen de 35.944 €.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires