dimanche 26 mai 2024
AccueilCoursesKanti de Bozouls sur une pointe

Kanti de Bozouls sur une pointe

Kanti de Bozouls sur une pointe

Lauréat dès ses débuts en compétition en France, Kanti de Bozouls (No Risk Al Maury) a toujours fait partie des bons poulains de sa génération. Entraîné par Xavier Thomas-Demeaulte, il a pris la troisième place du sommet des 3ans en France, le Qatar Arabian Trophy des Poulains (Gr1 PA) à Saint-Cloud avant d’enlever son premier Groupe PA, le Prix Chéri Bibi (Gr3 PA) sur le mile toulousain. Dirigé sur le Qatar cet hiver, Kanti de Bozouls était encore loin de la tête pour aborder la ligne droite de ce Qatar Derby des 3ans, mais tout s’est ouvert devant lui et il a pu placer un vrai changement de vitesse, celui des bons chevaux, pour faire la différence.

Un peu froid et accompagné aux bras par son jockey, Aurélien Lemaître, dans une course qui a roulé, Kanti de Bozouls a patienté à l’arrière du peloton, plutôt côté corde, suivi par Ajs Burkaan (Af Albahar), également en retrait. Une ouverture providentielle en pleine piste a permis à Kanti de Bozouls de produire son effort dans la ligne droite et d’accélérer sèchement, tandis qu’Ajs Burkaan venait tout à l’extérieur. Kanti de Bozouls n’a rien lâché jusqu’au poteau, s’imposant d’un peu plus d’une longueur. C’était très serré ensuite, Ajs Burkaan venant arracher dans les dernières foulées le premier accessit, tandis que le “Rohaut” Al Zeer (Al Mamun Monlau) a pris la troisième place, non sans avoir été très malheureux en tentant de venir à la corde, puis en repiquant au centre. Al Zwair (TM Fred Texas) et Ajs Falak (Af Albahar) sont classés tout près dans une arrivée très disputée pour les places.

La souche de Djeldor et Udjidor de Bozouls

Élevé par Marcel Mezy, Kanti de Bozouls est un fils d’Al Mamun Monlau (Kesberoy), étalon stationné au haras de Thouars pour Al Shaqab Racing, et Mesk de Bozouls (Dahess), qui n’a pu briller en compétition. Cette dernière est une fille de Dorasa de la Forêt (Dormane) qui a brillé en endurance. Via la quatrième mère, Udjella (Djourman), c’est la famille qui a donné Djeldor de Bozouls (Dormane), gagnant des Zabeel International Stakes (Gr1 PA) mais aussi Udjidor de Bozouls (Dormane), lauréat des Hatta International Stakes et troisième du Malazgirt Trophy (Grs1 PA) remporté par le champion Dahess (Amer).

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires