dimanche 26 mai 2024
AccueilCoursesL’éclair de classe de Zarir

L’éclair de classe de Zarir

Chantilly, vendredi

Prix du Rond-Point des Aigles (Classe 2)

L’éclair de classe de Zarir

Troisième du Prix Frédéric de Lagrange (L) en 2023, Zarir (Frankel) était de retour aux affaires après plus de six mois d’absence. Castré durant cette période, l’élève et représentant de Son Altesse l’Aga Khan a effectué un retour victorieux dans le style d’un cheval de Groupe.

Confié à Stéphane Pasquier, le pensionnaire de Francis-Henri Graffard est venu se placer juste derrière l’animateur, Laughingof Fear (Lope de Vega). Bien détendu et volontaire, Zarir a attendu son heure. Ce n’est qu’à 400m de l’arrivée qu’il a commencé à enclencher. Prenant nettement le meilleur à cet instant, Zarir n’a pas eu à puiser dans ses réserves pour s’imposer, il a même dévoilé un éclair de classe pour l’occasion. À six longueurs et demie, la deuxième place revient à Kapani (Soldier Hollow), qui devance Gaidar (Churchill), troisième à une demi-longueur.

Le Prix Bering comme prochain objectif

Son mentor, Francis-Henri Graffard, a déclaré : « Le poulain a bénéficié d’un très bon parcours. Cela fait toujours plaisir de les voir rentrer de la sorte, d’autant qu’il a toujours montré des moyens à 3ans. Il avait vraiment besoin d’être castré. Prochainement, il aura une Classe 1 sur cette distance [le Prix Bering, ndlr]. Je ne veux pas le voir dans un terrain trop pénible. Une chose est sûre : il ira dans les courses de Groupe à l’avenir… »

Le neveu de Zarkava

Élevé par son propriétaire, Zarir est un fils de l’étalon de Juddmonte Farms Frankel (Galileo) et de Zarshana (Sea the Stars), lauréate du Prix de Lieurey (Gr3) et troisième du Qatar Prix de Royallieu (Gr2, à l’époque). Outre Zarir, elle a produit Zawara (Dubawi), placée de Listed sur 2.400m à Naas, ou encore Zarafshan (Shamardal), lauréat sur les 3.200m de la P.S.F. de Kempton. La deuxième mère, Zarkasha (Kahyasi), n’a pas couru. Elle a connu une tout autre réussite au haras puisqu’elle a produit la légendaire Zarkava (Zamindar), et aussi Zarkandar (Azamour), lauréat, entre autres, de l’Aintree Hurdle (Gr1). Au haras, Zarkava a produit Zarak (Dubawi), gagnant du Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1) et étalon qui ne cesse de s’affirmer. Croisée avec Frankel, elle a donné Zarkamiya, gagnante du Prix de Thiberville (L) et troisième du Qatar Prix Vermeille (Gr1). La famille descend de Zahra (Habitat), la seule fille de la championne Petite Étoile (Pétition).

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Frankel

Danehill

Kind

Rainbow Lake

ZARIR (H4)

Cape Cross

Sea the Stars

Urban Sea

Zarshana

Kahyasi

Zarkasha

Zarkana

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires