dimanche 26 mai 2024

PUR-SANG ARABE

PUR-SANG ARABE

En France, il n’est pas rare que pur-sang anglais, pur-sang arabes et même sauteurs se côtoient dans la même écurie. Mais en Grande-Bretagne, cela l’est beaucoup moins ! Depuis janvier 2021, la réglementation anglaise a évolué, et les entraîneurs avec une licence délivrée par la B.H.A. ont le droit d’entraîner des pur-sang arabes. Auparavant, cette activité était gérée par l’Arabian Racing Organisation, et les entraîneurs de pur-sang arabes avaient un statut particulier.

Al Asayl, dont les pur-sang arabes sont élevés en France, a décidé de confier deux jeunes 3ans à Hugo Palmer, entraîneur classique outre-Manche (Covert Love, Galileo Gold, Hawksmoor, Ebro River, etc.). Il s’agit d’un mâle par Al Mourtajez et d’une femelle par RB Burn, tous deux débourrés et pré-entraînés en France. Hugo Palmer a expliqué au Racing Post : « Quand la cheikha Alyazia m’a demandé de prendre ses chevaux, j’ai dû lui expliquer que je ne connaissais rien aux pur-sang arabes ! Elle m’a dit qu’ils étaient comme les pur-sang anglais, que je devais les traiter de la même façon. J’ai pris conseil auprès de James Owen, qui m’a expliqué de m’en occuper comme si c’était des pur-sang qui venaient de prendre 2ans. Ils sont vraiment comme des petits pur-sang et je dois dire que le mâle commence à se révéler le matin. Je pense que les courses d’arabes peuvent se développer en Grande-Bretagne. Si les allocations sont là, si les courses sont là, les chevaux vont arriver. Nous aimerions en avoir plus de deux à la maison ! » L’an dernier, l’ARO avait organisé (seulement) 18 courses pour pur-sang arabes. Vingt-sept sont prévues en 2024. À titre de comparaison, la France en a prévu 93 !

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires